vendredi, juin 18, 2021
AccueilA La UneUtilisation clinique imminente du Covid Organics de Madagascar au Congo

Utilisation clinique imminente du Covid Organics de Madagascar au Congo

-

Reçu au Congo le 5 mai dernier, le Covid Organics, don de Madagascar à la République du Congo est en passe de faire l’objet d’essais cliniques, après avoir été analysé pendant plusieurs jours par les équipes de la Commission technique de riposte au Covid-19.

Ange Antoine Abena président de la commission Laboratoire et Recherche et son équipe ont effectué pendant plusieurs jours une étude détaillée du Covid Organics avant toute éventuelle utilisation clinique. 

Plusieurs tests portant sur sa composition, son innocuité, son efficacité, ainsi que des études qualitatives ont été réalisées en laboratoire sur des animaux. Ces examens ont été produits conformément à la réglementation en matière de contrôle des médicaments.

Le Docteur Armand Wilfried Etou Ossibi, coordonnateur adjoint du programme Thématique de recherche pharmacopée et médecine traditionnelle du CAMES, en charge d’évaluer la toxicité du Covid Organics assure, après étude en profondeur des trois caractères essentiels du produit, il en ressort que « le Covid organics n’est pas toxique »

Malgré une dose élevée (10 fois la dose recommandée) administrée aux animaux, aucun cas de décès ou de modification de l’état ou du comportement n’a été observé au sein de la population de souris chez qui le produit a été testé.

Des analyses hématologiques supplémentaires ont toutefois été demandées pour lever le doute sur une légère toxicité observée qui pourrait être due à la manipulation plutôt qu’au produit lui-même. 

La commission Laboratoire et Recherche qui a supervisé la partie préclinique de l’étude se dit prête à passer le relais à la Commission prise en charge qui aura la responsabilité de la partie clinique. « Pour calmer et rassurer les populations, les essais observationnels vont débuter… À ce que je sache, ce passage de la partie préclinique, à la partie clinique est imminente. », a annoncé le Professeur Abena.

Par ailleurs, l’équipe du docteur Ossibi, pense avoir découvert de nouvelles pistes de vertus à attribuer au Covid Organics bénéfiques pour le foie, et le cholestérol, et le fonctionnement des reins. Des études supplémentaires et détaillées du produit allant dans le sens de formellement avancer ces hypothèses se poursuivront, a-t-il conclu.

Le Covid Organics est un médicament traditionnel amélioré développé par des chercheurs malgaches de l’IRMA quelques semaines seulement après l’annonce des premiers cas à Madagascar. À base d’artemisia et d’autres plantes médicinales, il avait fait l’objet de nombreuses critiques suite aux tests cliniques adoptés par Madagascar contre l’avis de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Articles Populaires