vendredi, janvier 27, 2023
AccueilSociétéUn milliard de FCFA pour secourir les populations victimes des catastrophes naturelles 

Un milliard de FCFA pour secourir les populations victimes des catastrophes naturelles 

-

Le gouvernement a annoncé ce mercredi 30 novembre une aide humanitaire « d’urgence » d’un milliard de Francs CFA aux victimes des inondations qui ont touché notre pays au cours des mois de septembre et d’octobre derniers. 

L’Etat congolais entend débloquer un milliard de Francs CFA en faveur des victimes des pluies diluviennes et des vents violents qui ont touché notre pays au cours des mois de septembre et d’octobre 2022, notamment dans les départements de la Likouala, la Sangha, le Kouilou, la Lékoumou mais aussi dans certains quartiers de Brazzaville et de Pointe Noire.

L’annonce a été faite par compte rendu du Conseil des ministres du 30 novembre dernier. 

« Face à ces calamités dont il s’est désolé, le Conseil des Ministres a décidé ce jour, sur instructions de SEM. le Président de la République, le déblocage immédiat d’une aide d’urgence d’un milliard de frs CFA, qui permettra de soulager les populations sinistrées », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla. 

Au total, ce sont près de 130 000 personnes, dont 83 866 pour le seul département de la Likouala et 35 673 pour celui des Plateaux, selon un recensement des personnes  sinistrées fourni par les services déconcentrés du ministère en charge de l’Action humanitaire, renseigne le compte rendu. 

♦Lire aussi : Plus de 100 mille personnes ont perdu leurs habitations à cause des inondations au nord du Congo

Le gouvernement de la République a épinglé l’une des causes de ces inondations estimant que la population a une part de responsabilité. 

« Le Conseil des Ministres constate également, pour le déplorer, qu’une grande partie de ces phénomènes climatiques est, hélas, amplifiée par l’occupation souvent anarchique de certaines terres », a rapporté Thierry Moungalla. 

Face à cette situation, « le Conseil a instruit les Ministres compétents, sous l’autorité du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, de mener toutes les réflexions nécessaires afin que ces phénomènes, relevant souvent de l’incivisme, puissent connaître un correctif. »

Notons que le 03 novembre 2020, le gouvernement avait décrété l’état d’urgence humanitaire face aux inondations qui touchaient plus de 180 000 personnes essentiellement dans le nord du pays. 

Articles Populaires