dimanche, septembre 19, 2021
AccueilSociétéTransports en commun : la circulation des taxis motos à Brazzaville interdite...

Transports en commun : la circulation des taxis motos à Brazzaville interdite à compter du 1er décembre

-

Les taxis motos seront interdits de circulation à Brazzaville à partir du 1er décembre prochain par la police nationale.  

La Direction générale de la police s’est entretenue ce 24 novembre, à Brazzaville avec les syndicats du Collectif des transporteurs en commun, sous l’autorité du colonel Delphin Didace Yobi, directeur de la Sécurité publique. 

Les échanges ont notamment porté sur la circulation des taxis motos, une tendance qui s’est accentuée suite à la suspension des transports durant la période du confinement (31 mars au 17 mai 2020), et amplifiée avec le phénomène des morcellements de trajets communément appelé « demi-terrains ».

Ici, la police a fait un recadrage de la situation en interdisant ce nouveau mode de transport en commun qui s’impose désormais dans les grandes villes notamment à Brazzaville.  

« Cette activité est illégale, et donc à compter du 1er décembre il y aura un contrôle. Que les gens prennent leurs dispositions, parce qu’on ne va plus accepter cette activité jusqu’à ce qu’elle soit réglementée. », a confié le Collectif des transporteurs en commun au sortir de la réunion.

Cette annonce résonne comme un coup de tonnerre auprès des opérateurs de ce secteur. Ces acteurs, en majorité des jeunes, avaient en septembre dernier rencontré Juste Bernadin Gavet, secrétaire exécutif du Conseil consultatif de la jeunesse pour plaider en faveur de la formalisation de ce secteur.  

La police a profité de l’occasion pour exprimer son indignation face à la récurrence des accidents dans le pays, et appeler au respect du code de la route congolais. Un contrôle routier sera fait, les chauffeurs qui se feront saisir avec des faux permis seront sanctionnés conformément à aux textes en vigueur, a laissé attendre un syndicaliste.

Articles Populaires