lundi, septembre 28, 2020
Accueil Environnement Renforcement du cadre légal du secteur touristique au Congo

Renforcement du cadre légal du secteur touristique au Congo

-

Arlette Soudan-Nonault, ministre du Tourisme et de l’environnement, a lors du dernier Conseil des ministres tenu ce mardi 18 août 2020, fait la proposition d’un projet de loi réglementant le secteur du tourisme au Congo.

Renforcer le cadre légal et moderniser l’offre touristique en République du Congo, tels sont les défis que le ministère du Tourisme et de l’environnement entend relever à travers cet aménagement juridique. 

Le projet de loi réglementant le secteur du tourisme au Congo s’appui sur la détermination des normes qui seront appliquées aux professionnels du tourisme ainsi qu’aux usagers de ce secteur d’activité. Le but ultime étant de faciliter l’accès aux services et garantir la qualité de l’offre touristique. 

Un système de classement et de contrôle des établissements de tourisme sera mis en place, a affirmé Arlette Soudan-Nonault, il permettra entre autres, aux usagers d’avoir accès à l’information de façon transparente, de la visibilité pour les professionnels, et une parfaite maîtrise des composantes de l’offre touristique pour l’administration. 

La ministre a rappelé aux membres du Conseil des ministres l’importance du secteur touristique dans notre pays. Secteur sur lequel le gouvernement mise désormais pour entamer la diversification de l’économie congolaise. 

Le projet de développement du secteur s’appuie notamment sur l’essor attendu de l’industrie touristique qui doit servir de levier à la diversification. Ainsi, la modernisation et la commercialisation plus efficiente de l’offre touristique doivent s’appuyer sur un édifice juridique efficace, et sur une réglementation adaptée et réaliste. 

A cet égard, le projet de loi soumis à l’examen du Conseil des ministres détermine les normes applicables aux professionnels du tourisme ainsi qu’aux usagers de ce secteur d’activité, en vue de garantir une parfaite maîtrise des composantes de l’offre touristique, grâce à un système de classement et de contrôle des établissements de tourisme. 

Après examen et discussion, le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi réglementant le secteur du tourisme. Il sera transmis au Parlement pour adoption. 

Articles Populaires