Accueil International RDC : Le roi Philippe exprime ses « plus profonds regrets pour...

RDC : Le roi Philippe exprime ses « plus profonds regrets pour les blessures » du passé colonial au Congo belge

-

Le roi belge, Philippe Léopold Louis Marie a dans une correspondance adressée aux autorités congolaises exprimé ses « plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de l’époque coloniale au Congo belge, actuel République Démocratique du Congo (RDC). 

La correspondance a été notamment adressée au Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, en début de matinée. Ce à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC, obtenue le 30 juin 1960.

Dans ce courrier, le roi Philippe a extériorisé son amertume pour des pratiques peu orthodoxes employées par son royaume pendant la période coloniale en RDC. 

Parmi ces atrocités, il faut noter l’assassinat de l’élite congolaise et indépendantiste, Emery Patrice Lumumba au temps du roi Baudouin au lendemain de la souveraineté de son pays le 17 janvier 1961. 

« Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés. » , regrette le Roi Belge.

Un message fort de la part du monarque, car c’est pour la 1re fois que son État exprime des « regrets » après 52 ans de colonisation de la RDC. 

La RDC a été annexée par le royaume de Belgique (le roi Léopold II) en 1909 pour une exploitation commerciale de l’ivoire et du caoutchouc au détriment de la population autochtone.

Articles Populaires