lundi, janvier 30, 2023
AccueilEconomieRaffinerie : la Coraf en arrêt de maintenance

Raffinerie : la Coraf en arrêt de maintenance

-

La Congolaise de raffinage (Coraf) a annoncé ce lundi 16 janvier, une interruption temporaire de ses activités pendant huit semaines pour des raisons de maintenance. 

Dans un communiqué rendu public ce lundi 16 janvier, la Congolaise de raffinage (Coraf) a dit se conformer aux règles de l’Administration des Mines, l’exigeant de procéder à une « révision majeure » de ses unités de production tous les six ans et effectuer des tests réglementaires sur des équipements spécifiques. 

A cet effet, une suspension temporaire de ses activités sera observée pendant huit semaines. 

Pendant l’arrêt de maintenance encore appelé « arrêt métal », prévu jusqu’au 2 mars prochain, la Coraf envisage de « moderniser la raffinerie » pour augmenter ses capacités de raffinage, renseigne le communiqué.

« La Coraf dispose d’une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes, couvrant 60 à 70% des besoins nationaux en produits pétroliers raffinés, production pour laquelle elle entend améliorer significativement le rendement au cours de cet arrêt temporaire pour satisfaire les besoins en carburant du marché congolais », peut-on lire sur la correspondance. 

♦Lire aussi : La Snpc explique les raisons de la perturbation dans l’approvisionnement en carburant

Une augmentation qui arrive à point nommé au vu des perturbations dans l’approvisionnement en carburant que connaît la République du Congo, a laissé entendre, Maixent Raoul Ominga, directeur général de la Société nationale des pétroles du Congo (Snpc).

« La pénurie de produits à la pompe que connaît le pays a entraîné des spéculations néfastes et des prix anormalement élevés du Super, qui ont grimpé jusqu’à 2 000 francs CFA (3 euros), soit trois fois le prix normal sur le marché noir. Pour enrayer une telle dynamique, il faut travailler à l’augmentation des capacités de raffinage », a-t-il déclaré. 

Par ailleurs, le communiqué indique que les techniciens de la Coraf et d’autres experts des raffineries partenaires « examineront minutieusement » toutes les installations afin de s’assurer du respect des normes imposées par la loi à ce type d’établissements. 

Créée le 31 janvier 1981, la Congolaise de Raffinage (Coraf) est une filiale de la Société nationale des pétroles du Congo (Snpc) depuis 2000. Sa mission principale est de transformer le pétrole brut en produits pétroliers finis pour le marché congolais. 

Articles Populaires