mardi, janvier 19, 2021
Accueil A La Une Racisme à Guangzhou : Un « malentendu » pour l’ambassadeur de Chine...

Racisme à Guangzhou : Un « malentendu » pour l’ambassadeur de Chine au Congo

-

Reçu le 13 avril par le ministre des Affaires Étrangères Jean Claude Gakosso, l’ambassadeur de Chine Ma Foulin a été appelé à apporter des éclaircissements aux autorités congolaises sur les discriminations dont sont victimes les africains en Chine notamment dans la ville de Guangzhou.

L’ambassadeur chinois a assuré, « Les mesures mises en place par les autorités de Guangzhou visent à lutter contre l’épidémie. Nous sommes contre l’épidémie et non contre les personnes de quelle qu’origine qu’elles soient ». Selon lui, ces mesures restrictives ne concernent pas uniquement les Africains, mais qu’elle sont appliquées à l’ensemble des population les chinois y compris.

Pour le diplomate, ce sont surtout des incompréhensions liées aux barrières culturelles et linguistiques qui sont à l’origine du remous médiatique de ces derniers jours, « des  malentendus se sont sont passés entre les autorités locales et les ressortissants étrangers » a-t-il affirmé.

De plus, Ma Foulin pense que si le cas de Guangzhou fait grand bruit, c’est parce que les autorités de la région de Canton ont appliqué des mesures beaucoup plus strictes qu’ailleurs en Chine. Ces mesures sont la conséquence de la détection de plusieurs cas d’importation du virus « notamment chez les étrangers dont les Africains » précise l’ambassadeur.

Le Chef de la diplomatie chinoise au Congo a rappelé les liens d’amitié qui unissent la Chine au continent africains. Il a assuré que les autorités chinoises, veillent à ce que la santé des étrangers, africains y compris, soit garantie de la même manière qu’elles garantissent celle des Chinois. 

Articles Populaires