AccueilEconomieQuid du fonds Covid-19 et du fonds national de solidarité

Quid du fonds Covid-19 et du fonds national de solidarité

-

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 22 avril, au Palais du peuple, à Brazzaville. Une rencontre axée sur la gestion de la pandémie du Coronavirus Covid-19 dans le pays qui a donné une unième opportunité aux membres du Conseil pour éclairer les lanternes sur les deux fonds mis en place dans le cadre de la crise sanitaire.

Le ministre de la Communication et des médias, Porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla a annoncé lors du compte-rendu du Conseil, l’adoption d’un projet de loi portant loi de finances rectificatives pour l’année 2020, au titre du ministère des Finances et du budget.

Ce projet de loi vise à réévaluer les projections budgétaires pour l’année 2020 suite aux bouleversements socio-économiques entraînés par la pandémie de Coronavirus dans les équilibres intérieurs et extérieurs du pays.

La révision de la loi de finances 2020 s’articule autour du financement de la riposte contre la pandémie du Covid-19, et l’accompagnement économique et social des concitoyens et entrepreneurs congolais pendant et après la crise sanitaire.

Ces objectifs de circonstance fixés par le gouvernement sont à l’origine de la création de deux outils dédiés au financement de chacune de ces missions à savoir le fonds Covid-19 et le fonds national de solidarité.

Sujettes à de nombreuses équivoques, ces deux ressources en cours d’abondement méritent quelques éclaircissements.

Annoncé le 14 mars dernier par le Chef du gouvernement, le fonds Covid-19 a été créé pour assurer le financement de la riposte sanitaire face au Covid-19. Il finance entre autres la prévention et la gestion de la pandémie par Ministère en charge de la Santé, et le support des forces publiques. « Initialement doté de 25 milliards de francs CFA, le fonds aura pour objet prioritaire un investissement affecté à la remise en état des hôpitaux de base et à l’amélioration de l’offre sanitaire: celle-ci se traduira par la finalisation de deux hôpitaux généraux, grâce à la mobilisation attendue de 110 milliards de francs CFA. » a indiqué le Porte-parole de l’exécutif.

Le fonds national de solidarité annoncé le 28 mars dernier par le président de la République vise à assurer l’action du gouvernement en aval de la pandémie. Il est notamment dédié au soutien des entreprises et des ménages. « Il est doté d’une ressource budgétaire initiale de 100 milliards de francs CFA ».

L’apport des donateurs en tous genres qui se sont succédés à la l’Hôtel de la Primature au cours des dernières semaines, servira à abonder l’un ou l’autre des fonds sur la base de critères définis par l’exécutif. Un récent bilan du montant reçu à travers ces opérations de don faisait état de plus de 2,3 milliards levés.

Une participation du gouvernement reste attendue, le montant estimé devrait être présenté pour approbation au Parlement via la nouvelle loi de finances comme l’avait déjà annoncé le Premier Ministre Clément Mouamba à l’Assemblée Nationale.

Articles Populaires