mercredi, octobre 27, 2021
AccueilA La UneProcès Kamerhe : Le juge président Raphaël Yanyi assassiné

Procès Kamerhe : Le juge président Raphaël Yanyi assassiné

-

Après 3 semaines de suspens, les causes du décès du juge Raphaël Yanyi Ovungu, président du procès Kamerhe ont été révélées, ce mardi 16 juin. Le juge président, a été assassiné par des inconnus, selon un communiqué rendu public par le ministère de la Justice de la République Démocratique du Congo.

Survenue dans la nuit du 26 au 27 mai derniers à Kinshasa, la mort du juge qui présidait le procès de l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe a suscité une vive polémique au sein de l’opinion. 

Deux autopsies ont donc été ordonnées par le Procureur de la République pour éclairer la lanterne sur les circonstances de ce décès. Il en ressort que « Le juge Yanyi est mort principalement à la suite des coups qu’il a reçus qui ont occasionné un traumatisme crânien. Il y a eu coagulation de sang dans le crâne. C’est cette situation qui a entraîné l’arrêt cardiaque donc la mort. » précise le vice-premier ministre, ministre de la Justice, Célestin Tunda dans ce communiqué. 

Des résultats qui viennent confirmer les spéculations autour d’une mort “non naturelle” du juge Yanyi, bien que l’hypothèse principale avancée par les proches du défunt et celle d’un “empoisonnement”.

Loin d’être terminée, l’affaire du juge Yanyi n’a pas encore livré tous ses secrets. Célestin Tunda a annoncé dans un communiqué «  l’ouverture  d’une enquête judiciaire devant permettre d’élucider les circonstances de ce meurtre, d’en identifier les auteurs et de les sanctionner avec toute la rigueur de la loi. ».

Précisons qu’à la suite du décès de Raphaël Yanyi, le juge Pierrot Bankenge Mvita a été instruit par les autorités congolaises (RDC) pour poursuivre le procès dit « des 100 jours ». Le verdict est attendu pour le 20 juin prochain.

Articles Populaires