dimanche, septembre 19, 2021
AccueilPolitiquePrésidentielle 2021 : la campagne électorale avant l'heure en République du Congo

Présidentielle 2021 : la campagne électorale avant l’heure en République du Congo

-

Les partis et mouvements politiques du Congo affûtent leurs armes en vue de la présidentielle de mars prochain. Des mobilisations qui malheureusement se transforment en campagne électorale avant l’heure, en violation de textes en vigueur. 

Les congolais vont élire leur président de la République le 21 mars 2021. Si les dates majeures du calendrier électoral ont d’ores et déjà été dévoilées, celles des campagnes électorales demeurent indéfinies. Pourtant depuis plusieurs jours, notamment ce début d’année, on remarque un mouvement de campagne électorale à peine voilée dans le pays.

Des rassemblements de masse (plus de 50 personnes) en violation des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 sont constatés à travers le pays. 

A cela s’ajoutent les effigies des potentiels candidats à l’échéance électorale et des chants de propagande électorale en vue de la présentation et la défense d’une candidature et d’un programme. 

Tout cela en violation flagrante des lois et règlements de la République. L’article 129 de la loi électorale interdit entre autres toute propagande électorale en dehors de la durée légale de campagne électorale. Une amende allant de 300.000 à 1.000.000 de F CFA est d’ailleurs infligée à l’auteur d’une telle indélicatesse, stipule ledit article.

Ce genre de comportements déviants devraient attirer l’attention des autorités compétentes pour éviter plus de débordements pouvant favoriser les uns au détriment des autres candidats. 

Articles Populaires