dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSociétéPré confinement : les congolais se préparent comme ils peuvent

Pré confinement : les congolais se préparent comme ils peuvent

-

À 48 heures de l’effectivité du confinement général, les populations congolaises, en tout cas celles qui le peuvent, prennent d’assaut banques, marchés et grandes surfaces.

L’adresse du chef de l’Etat relative à la situation sanitaire de l’heure n’a pas tardé à produire les premières réactions. En effet, au lendemain de son annonce, les congolais se sont rués dans les banques et les commerces pour se préparer au confinement général comme l’a décrété Denis Sassou NGUESSO.

« Trente jours, c’est long », nous confie un chef de famille venu avec son épouse faire des achats. La forte averse qui s’est abattu sur Pointe-Noire aux premières heures de la matinée ce lundi, n’a pas altéré la volonté des uns et des autres à trouver de quoi se nourrir durant le confinement.

On pouvait par exemple constater à 07 heures du matin une affluence inhabituelle devant les agences des établissements financiers de la place, où fonctionnaires et autres épargnants se sont rués sur les distributeurs et les guichets.

Ici les difficultés et irrégularités constatées sont multiples : capacité d’accueil des établissements, dysfonctionnement des guichets automatiques, et surtout non respect des mesures de prévention. Ces grands rassemblements de populations laissent interrogateur certains observateurs. Le cas de Brice KINHOU, patron d’un shop qui s’étonne « Ils ont même oublié les gestes barrières, sans masque de protection, les gens se frottent allègrement. Chacun veut être servi le premier. »

Quelques enseignes de grande distribution se sont tout de même organisées pour l’occasion, les clients sont reçus par groupes pour éviter les attroupements à l’intérieur du magasin, et des fontaines sont installées pour faire respecter les mesures préventives. Ici l’affluence est inédite, affirme le gestionnaire d’un magasin « les rayons sont vidés très rapidement, on a essayé de réapprovisionner mais la demande est trop forte ».

Une situation qui contraste avec l’activité des vendeurs à la sauvette des marchés. Ici pas d’effervescence, même s’ils notent une hausse de l’activité. Pour ces derniers c’est une journée ordinaire. Contacts, proximité, le virus n’a pas l’air d’inquiéter outre mesure. A la question de savoir ce qu’ils feront une fois le confinement effectifs, plusieurs semblent ne pas croire en l’application de la mesure, et espèrent pouvoir continuer leur activité sans quoi ils ne peuvent se nourrir affirment-ils.

Coté prix, pas de changement constatent les consommateurs, les commerçants s’alignent pour l’instant aux instructions gouvernementales. « Qu’en sera t-il les jours a venir ? » s’interroge tout de même une consommatrice.

Articles Populaires