AccueilPolitiquePour le MJP, Guy Brice Parfait Kolélas souhaite « diviser le...

Pour le MJP, Guy Brice Parfait Kolélas souhaite « diviser le Congo »

-

Le Mouvement des jeunes présidentiels (MJP), par l’intermédiaire de son porte-parole Alexis Bongo, a condamné le projet de société du candidat du parti UDH-YUKI Guy Brice Parfait Kolélas le qualifiant de tribaliste et dont le but ultime serait de balkaniser la République du Congo.

Lors de son assemblée générale tenue le 03 février à Brazzaville, le Mouvement des jeunes présidentiels s’est insurgé contre le projet de réorganisation du territoire national proposé par Guy Brice Parfait Kolélas à travers son projet de société dénommé : Plan Parfait Pour le Redressement du Congo (PPRC).

En effet, le projet de société du candidat du parti UDH-YUKI s’appui sur ce qu’il appelle la décentralisation intégrale. Un concept qui envisage une répartition de notre territoire en quatre provinces autonomes. La province de Loango constituée de Pointe-Noire, Kouilou, Niari ; La province de Mbé : Lékoumou, Plateaux, Cuvette-Ouest ; La province du Bas-Congo : Brazzaville, Bouenza, Pool ; La province de l’Equateur : Cuvette-Centrale, Sangha, Likouala.

Une initiative qui selon le Mouvement des jeunes présidentiels prône la division et la séparation de notre pays le Congo, et contraire aux valeurs de notre pays et à nos conquêtes démocratiques chèrement acquises, à indiqué Alexis Bongo.

« Le Mouvement des jeunes présidentiels condamne et répudie avec la dernière énergie républicaine ce message électoral à la fois réactionnaire, rétrograde, obscurantiste et abject. », a-t-il déclaré.  

Il ajoute que le Mouvement des jeunes présidentiels étant profondément attaché à l’unité nationale et aux valeurs de progrès prônée par le président de la République Dénis Sassou Nguesso, dénonce ce projet qui fait régresser notre pays. 

Déplorant le manque de réaction de la part des autres acteurs politiques du pays face à ce message provocateur du candidat UDH-YUKI, le porte-parole du MJP a interpellé l’opinion nationale et internationale sur la menace contre la paix sociale et la forme démocratique de l’Etat, et a demandé le retrait de la candidature dudit candidat.

Guy Brice Parfait Kolelas, déjà candidat à la dernière élection présidentielle a déposé ce 3 février sa candidature pour le scrutin de mars prochain. Son parti s’est fendu ce 5 février d’un droit de réponse à la déclaration du MJP. 

Articles Populaires