Accueil +CMT Hi_Tech PosteMobile : L’Application de transactions et paiements mobile de la SOPECO

PosteMobile : L’Application de transactions et paiements mobile de la SOPECO

-

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo a procédé, le 13 décembre dernier, au lancement officiel de l’application PosteMobile. Concrétisation d’un partenariat public privé entre la Société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO) et l’entreprise Sikar Finance qui va permettre à ses utilisateurs d’effectuer des transactions et paiements via mobile.

Avec son innovation, la SOPECO va rajouter une utilité supplémentaire à nos téléphones,  smartphone ou première génération, et enrichir son offre de service. Grâce à ce nouvel outil, la SOPECO permet aux utilisateurs d’ouvrir un compte, transférer de l’argent, faire un retrait ou un dépôt d’argent, payer les factures, recevoir le salaire, la pension, des bonus via mobile sur tout le territoire national et ce quel que soit l’opérateur téléphonique a la seule condition que ce dernier dispose d’un service de paiement mobile.

La SOPECO peut compter sur son réseau postal couvrant l’ensemble du pays pour remplir la mission première de son projet à savoir améliorer l’inclusion financière et sociale des congolais à travers le pays comme l’a rappelé sa directrice générale Ludovique Mbossa.

Conscient des enjeux liés à cette innovation stratégique, le ministre de tutelle a exhorté le personnel de la SOPECO à saisir cette « opportunité de prendre un nouveau départ vers l’amélioration des performances et la croissance ». Il a invité les agents à promouvoir ce nouvel outil pour permettre à la structure de redevenir compétitive dans l’environnement économique congolais.

En effet, l’arrivée des nouvelles technologies d’information et de communication dans le début des années 2000 avait fait capitulé le secteur postal. Les postes ont vu leur activité principale de distribution du courrier accuser le coup, entraînant l’effondrement de ce business modèle devenu obsolète. Il était donc plus que nécessaire pour la SOPECO de se réinventer afin de viabiliser son activité.

Notons que dans le cadre du bon fonctionnement de ce nouveau service, une cinquantaine d’agents de guichet et opérateurs de caisse ont été formés et environ quarante employés commerciaux temporaires ont été recrutés.


Articles Populaires