mercredi, juillet 6, 2022
AccueilEconomiePlus de 2 milliards de dollars américains attendus dans l’industrie pétrolière congolaise

Plus de 2 milliards de dollars américains attendus dans l’industrie pétrolière congolaise

-

Des avenants signés avec les compagnies opérant au Congo devraient permettre des investissements directs étrangers de plus de 2 milliards de dollars américains dans l’industrie pétrolière congolaise. C’est ce qui ressort du dernier conseil des ministres qui a eu lieu le 17 juin dernier.

Le ministre des hydrocarbures Bruno Jean Richard Itoua a présenté lors du récent conseil des ministres, trente (30) projets de loi portant approbation de permis opérés par différentes sociétés pétrolières.

Au total 30 avenants ont été signés avec les compagnies pétrolières opérant au Congo notamment TotalEnergies EP Congo, ENI Congo S.A. et Perenco Congo/Congorep.

« Ces avenants devraient permettre des investissements directs étrangers de plus de 2 milliards de dollars américains dans l’industrie pétrolière congolaise, en plus des investissements en cours de mise en œuvre ou programmés dans le cadre des contrats de partage de production non concernés par les avenants soumis à l’examen de la réunion du Conseil des Ministres de ce jour », rapporte le communiqué final du conseil des ministre.

Ces investissements seraient une occasion de relancer le secteur pétrolier congolais qui a connu au cours des dernières années une baisse d’activités due à la crise économique, financière puis sanitaire causée par la pandémie de Covid-19.

« L’objectif des avenants en objet est de définir un cadre fiscal, douanier et un régime des changes incitatifs à une reprise et même une accélération des investissements dans le secteur des hydrocarbures liquides et gazeux, dans le strict respect des règles de préservation de l’environnement », poursuit le communiqué.

En plus de ces investissements, le paiement de bonus est prévu, après adoption par le Parlement des avenants.

Articles Populaires