Accueil Société Philips le FNUAP et le Gouvernement contre la mortalité maternelle et infantile

Philips le FNUAP et le Gouvernement contre la mortalité maternelle et infantile

-

Dans le cadre d’un partenariat mondial entre l’entreprise Philips et le Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP), un programme complet de soins obstétricaux et néonatals d’urgence sera mis en œuvre, en partenariat avec le ministère de la santé congolais, dans les établissements de santé des communautés de l’arrière pays.

Partenaire du gouvernement congolais depuis 2018, l’entreprise néerlandaise est à l’initiative d’un vaste programme de coopération sanitaire visant à déployer au Congo un système de santé dédié à la mère et l’enfant dans les milieux ruraux.

Selon les études de projections, le programme devrait toucher plus de 500 000 femmes et 70 000 nouveau-nés, améliorant l’accès aux soins de santé maternelle, néonatale et infantile abordables et de haute qualité. La première phase du programme ciblera cinq districts: Talangai, Ouesso-Mokeko-Pikounda-Kabo, Sembe-Souanke, Zanaga-Bambama et Sibiti-Komono.

A terme, le projet ambitionne de réduire les taux de mortalité maternelle et néonatale de cinquante pour cent dans les établissements de santé du pays au cours des cinq prochaines années, en particulier dans les zones reculées.

Un projet au Congo qui s’inscrit dans une démarche globale de Philips et du FNUAP qui projettent conjointement d’améliorer la santé et bien-être de cinquante millions de femmes et de filles dans les pays où les problèmes de santé sont les plus importants.

Un véritable challenge dans un pays où dix années en arrière le taux de mortalité maternelle était des plus élevés d’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui malgré une très nette amélioration, on enregistre encore 426 décès maternels sur 100.000 naissances vivantes selon FNUAP.

Articles Populaires