jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéBagarre générale pendant les jeux de l'ONSSU au Stade Franco-Anselmi de Pointe-Noire

Bagarre générale pendant les jeux de l’ONSSU au Stade Franco-Anselmi de Pointe-Noire

-

Les matchs de la deuxième journée des jeux de l’Office National des Sports Scolaires et Universitaires (ONSSU) qui devaient se jouer au Stade Anselmi, à Pointe-Noire ont été suspendus suite à une bagarre générale opposant les élèves du lycée Les Trois glorieuses (LTG), et le collège 5 Février dans la matinée de ce 21 janvier. En cause,  un différend non résolu lors de la première journée.  

A l’arrivée du collège 5 Février la tension encore vive entre les deux antagonistes présage d’un affrontement imminent. C’est au cours des échauffements des équipes que les hostilités vont démarrer. Rapidement la situation dégénère en bagarre entre les plus téméraires, tandis que la panique générale s’empare de la foule.

La violence des coups échangés interpelle les badauds des armes blanches, machettes, et jets de pierres sont utilisés. Le professeur d’EPS impuissant a dû replier.  Il aura fallu une intervention des éléments de la Brigade Spéciale d’Intervention Rapide (BSIR) et de la Brigade anti criminelle  (BAC) pour que le calme revienne après évacuation du stade.

Selon les témoignages recueillis auprès des élèves, c’est un conflit entre « Bébés noirs » notamment « Les Arabes »  et « Les Américains » infiltrés dans les lycées qui est à l’origine du trouble. Une version corroborée par le professeur d’EPS qui dit ne pas reconnaître certains élèves.

Néanmoins plus de peur que de mal aucun mort ni blessé n’est a signaler, aucune interpellation non plus. Cette situation qui devrait tout de même interpeller le ministère des Sports et de l’éducation physique quant à l’organisation de ces rencontres qui laisse à désirer. Aucune sécurité, pas d’ambulance, ni personnel de santé pour encadrer les activités, le pire a été évité cette fois.

Articles Populaires