lundi, novembre 28, 2022
AccueilPolitique« Ngo n'appartient à personne »

« Ngo n’appartient à personne »

-

Le candidat de l’Union patriotique pour la démocratie et le progrès (UPDP) Eric Gongarad Nkoua a réagi suite à sa victoire aux élections législatives scrutin du 04 et 10 Juillet 2022 dans la circonscription unique de Ngo, département des Plateaux.

Déclaré vainqueur des élections législatives dans la circonscription unique de Ngo avec 3412 voix soit 51,61%, Eric Gongarad Nkoua du parti Union Patriotique pour la Démocratie et le Progrès (UPDP) s’est exprimé quant au déroulement de ce scrutin.

« S’il y a une élection qui s’est bien passée, qui a été transparente, dont les voix ont été comptées plusieurs fois, dont les procès verbaux ont été examinés par plusieurs instances, c’est bien à Ngo. Les dispositions mises en place par les autorités locales et nationales rendaient la fraude difficile notamment à Ngo », a déclaré Eric Didier Gongarad Nkoua.

La présence du député sortant de Ngo Digne Elvis Okombi Tsalissan annoncé selon certains observateurs comme favori et d’un candidat du Parti congolais du travail (PCT) lors de ces élections n’a pas joué en défaveur du candidat de l’UPDP.

« Ceux qui connaissent le microcosme politique à Ngo savent très bien que l’UPDP partait favori. À chacun ses sondages, à chacun sa manière d’observer le monde politique, mais je ne suis jamais parti battu en avance », a-t-il souligné. 

Rappelons qu’en 2017 son père Auguste-Célestin Gongarad Nkoua président l’UPDP perdait aux législatives face au président de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) Digne Elvis Okombi Tsalissan. Le fait pour Eric Didier Gongarad Nkoua d’avoir battu en 2022 le même candidat serait-il perçu comme une vengeance ?   

« Il ne faut pas construire sa vie politique, ni sa carrière sur les combats menés par nos parents. Je n’ai jamais bâti ma campagne sur le principe de devoir venger qui que ce soit. Ngo n’appartient à personne, tout électeur désireux de choisir un candidat qu’il estime crédible fait son choix librement », s’est exprimé le nouveau député de Ngo.

Il est par ailleurs revenu sur l’affaire de la disparition du président de la commission locale des élections à Ngo évoqué également par Digne Elvis Okombi Tsalissan.

♦Lire aussi : Législatives 2022 : Digne Elvis Okombi Tsalissan perd à Ngo

« Je crois savoir que le président n’est pas de mon parti et il adopte une attitude neutre. il n’y a que lui qui peut répondre pourquoi il est parti. Le climat délétère dans lequel la compilation a commencé à Ngo a dû à mon avis rendre les choses beaucoup plus compliquées » a-t-il signifié.

Articles Populaires