AccueilEconomieL’Union européenne fait un don de 21 milliards de francs CFA à...

L’Union européenne fait un don de 21 milliards de francs CFA à l’Etat congolais

-

Une convention de subvention du projet « Villes résilientes » d’un montant total de 21 milliards de F CFA a été signée ce mercredi 2 décembre 2020 à Brazzaville. Un accord qui implique l’Etat congolais, l’Union européenne, l’Etat français, et l’expertise de l’Agence française de développement (AFD) dans un vaste projet d’aménagement des communes de Nkayi et d’Owando.

Le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo accompagné de plusieurs de ses collègues, l’Ambassadeur de l’Union européenne, Raul Mateus Paula, l’Ambassadeur de France au Congo, François Barateau et le Directeur de l’Agence française de développement, Lionel Caffferini, ont procédé à la signature d’une convention dans le domaine de l’urbanisation et de l’aménagement des territoires.

Elle vise essentiellement à financer des travaux de réhabilitation et d’extension des systèmes de collecte et de gestion des eaux pluviales, ainsi que la mise en en place de dispositifs de lutte contre les érosions, dans les villes de Nkayi et Owando.

À cet effet, plusieurs chantiers sont prévus, à savoir le pavage de certaines rues, la mise en place de dispositifs anti-érosions, ainsi que l’entretien et la maintenance des ouvrages dont le pilotage globale sera assuré par les ministères en charge du Plan, et celui de l’Aménagement, de l’Equipement du Territoire et des Grands Travaux.

Le programme « Villes résilientes » permettra, à terme, un développement territorial équilibré et une amélioration des conditions de vie de plus de 100.000 personnes résidant dans les communes de Nkayi et d’Owando.

« L’approche innovante de ce programme repose sur une gouvernance inclusive et participative des enjeux de développement urbain. », a indiqué l’ambassadeur de l’Union européenne.

De son côté, François Barateau a réaffirmé « l’engagement de la France à agir aux côtés du Congo, de façon concrète et pragmatique, pour relever les défis liés à l’urbanisation et à l’aménagement des territoires, en s’appuyant sur l’expertise de l’AFD ».

Articles Populaires