AccueilSociétéL'Union européenne alloue 275 millions de francs CFA à la lutte contre...

L’Union européenne alloue 275 millions de francs CFA à la lutte contre la maltraitance des femmes

-

L’Union européenne (UE) a financé un projet visant à lutter contre la maltraitance des femmes en République du Congo à hauteur de 275 259 267 de francs CFA. Le projet a officiellement été lancé, ce début de semaine dans le département du Kouilou.

La Fondation Association des Volontaires pour le Service International (AVSI), en partenariat avec le Groupe de réflexion contre les violences basées sur le genre et l’ONG Tayuwana ont procédé au lancement officiel du projet « Kutelema na Kuniokuama ya ba kento » en français « Levons-nous contre la maltraitance des femmes dans le département du Kouilou ». 

Cette cérémonie s’est déroulée ce 20 avril au siège de la préfecture du Kouilou, en présence de Moreno Amparo, chargée du Secteur social à la délégation de l’Union européenne (UE) en République du Congo.

Une somme de 275.259.267 francs CFA, soit 413 923 71 euros a été allouée par l’UE afin de promouvoir les droits des personnes et des groupes vulnérables, victimes de violences basées sur le genre. Ce projet vise également la promotion de l’égalité homme-femme.

Environ 15 000 personnes devraient être sensibilisées dans le cadre des actions du projet et 450 femmes et filles victimes de violences basées sur le genre dans les sous-préfectures de Hinda, Loango et Madingo-Kayes. 

Sont également bénéficiaires du projet, les directions départementales de la Promotion de la femme, des affaires sociales, le centre de recherche, d’information et de documentation sur la femme, des soins et services de santé, la direction interdépartementale de la police et celle de population du Kouilou.

Cette collaboration entre différentes parties prenantes de ce projet, constitue une satisfaction pour l’UE, selon Moreno Amparo.  

« J’ai eu le plaisir de travailler avec AVSI et ses différents partenaires depuis mon arrivée au Congo, il y a déjà 6 ans, et j’ai toujours été impressionnée par leur approche d’accompagnement formateur à ses partenaires, de sensibilité aux problèmes des groupes plus vulnérables de la société et par leur ambition de laisser un impact fort et durable à travers la mise en œuvre de leurs actions », s’est-elle réjouie.

Ce projet sera mis en œuvre par six organisations de la société civile ayant une expérience avérée dans les activités communautaires.

Articles Populaires