mardi, septembre 21, 2021
AccueilFaits DiversLotaly Mollet une compatriote assassinée au Sénégal par un récidiviste

Lotaly Mollet une compatriote assassinée au Sénégal par un récidiviste

-

La communauté congolaise vivant à Dakar a été secouée ces dernières 48h suite au décès de Lotaly Mollet, une jeune étudiante congolaise âgée de 28 ans, agressée devant son immeuble, dans la nuit du mercredi 19 mai au jeudi 20 mai 2021.

Le drame s’est produit aux environs d’une heure dans la nuit du 19 au 20 mai, au quartier des Hlm Grand-Yoff, plus précisément à hauteur du collège Hyacinthe Thiandoum à Dakar où habitait Lotaly Mollet.

La jeune congolaise de 28 ans était étudiante en 4e année, option banque-assurances à l’Ecole supérieure polytechnique de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar où elle préparait la soutenance de sa maîtrise prévue pour ce samedi 22 mai 2021.

Tandis qu’elle venait tout juste de débarquer d’un taxi qui l’avait déposé devant chez elle, rentrant d’un exposé, dans le cadre des préparatifs de son examen, Lotaly a été la cible d’un agresseur qui a voulu prendre son sac, ce que l’étudiante a refusé.

Voyant cette résistance, l’agresseur armé d’une bouteille va lui planter plusieurs coups sous l’oreille gauche, au visage et dans la région du cœur.

Ayant entendu les cris poussés par la jeune femme, un chauffeur de taxi et un vendeur de café vont poursuivre et maîtriser l’agresseur qui va ensuite être conduit au commissariat de Grand Yoff.

Agonisant au sol, Lotaly va succomber après l’arrivée tardive des ambulanciers. Son corps sans vie a été déposé par les sapeurs-pompiers à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec au Centre-Ville de Dakar.

L’agresseur, un ressortissant Bissau-guinéen âgé de 21 ans nommé Séwu Cabi Diatta, est un récidiviste. Il est auteur de plusieurs délits dont des braquages, agressions et vols. Il a été condamné à deux reprises pour vol et venait tout juste d’être libéré de prison la semaine dernière bénéficiant d’une grâce présidentielle accordée par Macky Sall suite à la fête de Korité.

Amadou Sow qui a été placé en détention provisoire le soir du meurtre, sera transféré à la maison d’arrêt d’après les autorités policières.

« Il y a un véritable problème de sécurité en ce moment qui a peut-être été accentué, par les dernières manifestations du mois de mars et certainement aussi accentué, avec la mise en liberté de 500 détenus qu’on a remis comme ça dans la nature, qui sont vite retombés dans leurs travers. », nous a confié Ivan Kelly ZINGA, Président de l’Association Congolaise pour la Logistique et la Supply Chain et membre du Comité de pilotage du projet de création du Haut Conseil Représentatif des Congolais de l’Etranger.

Un rassemblement de la jeunesse congolaise au Sénégal est prévu pour ce samedi 22 mai, où il s’agira de mettre en place, une organisation pour soutenir la famille endeuillée.

Articles Populaires