dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSociétéL’OCDH appelle les déguerpis des « 1000 logements » à ne pas...

L’OCDH appelle les déguerpis des « 1000 logements » à ne pas céder à la pression

-

Les membres de la Plateforme des ONG des droits humains et la démocratie se sont rendus sur le site dit des « 1000 logements » abritant les sinistrés du 04 mars 2012 pour s’entretenir avec les habitants de ces logements suite aux événements de ce début de semaine. 

La situation reste confuse dans la zone des « 1000 logements » de Kintélé où sont logés les victimes des explosions du 04 mars 2012. Ce mardi 18 août 2020, à la demande de la Mairie de Kintélé, des agents des forces de l’ordre ont quadrillé puis déguerpi les habitants des logements du module 2 du site.

Les familles habitant ces logements avaient vu leurs meubles et autres objets leur appartenant être mis dehors par les agents de la force publique.

La Mairie de Kintélé justifie cette opération par l’insécurité régnant sur cette partie du site. Selon Stella Mensah Sassou N’guesso, maire de Kintélé, les familles qui y sont logées s’y seraient installées en toute illégalité, « les gens sont rentrés en cassant les portes et les fenêtres », a-t-elle affirmé. 

Une situation qui n’a pas laissé indifférents les membres de la Plateforme des ONG des droits humains et la démocratie qui ont fait le déplacement sur le site afin d’apporter leur soutien aux familles délogées.

« Un seul conseil : ne pas céder pas à la pression ! Revendiquez vos droits ! Nous vous accompagnerons dans toutes les démarches pacifiques et légitimes. », ont assuré les membres de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme au terme de l’entretien.

L’organisation de la société civile renvoie l’État à sa responsabilité, elle indique qu’il est du rôle des autorités d’assurer la prise en charge des victimes du drame du 4 mars.

L’administrateur Maire de Kintélé a demandé aux habitants du module concerné de se rapprocher de la mairie, afin de pouvoir régulariser leur situation. Seule condition qui permettra à ces derniers de regagner leurs logements. 

Articles Populaires