dimanche, septembre 19, 2021
AccueilSociétéLivraison provisoire du marché Sukissa de Brazzaville

Livraison provisoire du marché Sukissa de Brazzaville

-

Le marché domanial Sukissa, érigé dans l’arrondissement 5 Ouenzé à Brazzaville a provisoirement été livré au gouvernement congolais par le maître d’œuvre, la société Erico. 

Débuté, il y a environ 12 mois, le chantier de réhabilitation du marché Sukissa dans le 5e arrondissement Ouenzé à Brazzaville a été remis ce début de mois. 

Ce marché a été réceptionné, à titre provisoire, par Simon Pierre Loufoua, chef du département des Grands travaux, ce samedi, en attendant sa remise officielle à la municipalité de Brazzaville. 

Dans l’ensemble, tous les ouvrages, toutes les infrastructures qui avaient été prévus dans le cadre de ce projet ont été réalisé. Ce sont des travaux de bonnes facture comme je l’ai dit et nous sommes satisfaits. Nous avons commencé la réception provisoire de ce marché”, a souligné Simon Pierre Loufoua. 

Cet ouvrage a été réalisé par la société Erico grâce au projet de Développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap), cofinancé par le gouvernement congolais et la Banque mondiale à hauteur de 19 776 943 467 de francs CFA au titre de l’année 2021.

Il est doté d’une capacité d’accueil de 729 étalages, 2 dépôts de marchandises, 16 boutiques, une chambre froide, un restaurant, une garderie, des toilettes modernes, un forage, un bloc administratif, une infirmerie et 2 espaces verts. 

Le marché domanial du quartier Sukissa est entièrement électrifié, afin de permettre aux vendeurs d’être à même d’exercer leurs activités malgré la tombée de la nuit. Une nouveauté dans les marchés domaniaux de la République du Congo.

Lors de cette livraison symbolique, la délégation en a visité les différents compartiments de cette infrastructure. Au terme de la visite, les observations faites par la délégation du ministère des Grands travaux, ont été consigné, a assuré Simon Pierre Loufoua.

Les travaux d’amélioration du marché Sukissa débutés en juin dernier pour une durée de 8 mois, ont été ralenti à cause de la pandémie de Covid-19, selon le directeur général de la siete Erico, René Makélé.

 

Articles Populaires