samedi, juillet 24, 2021
AccueilSociétéL’insuffisante adhésion des Congolais à la vaccination retarde le retour à la vie normale 

L’insuffisante adhésion des Congolais à la vaccination retarde le retour à la vie normale

-

Lors de sa dernière réunion, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de Coronavirus Covid-19 a déploré le manque d’engouement des populations congolaises dans la participation à la campagne nationale de vaccination lancée en mars dernier par les autorités nationales.

Présidée par le Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso, la 23e réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de Coronavirus Covid-19 tenue ce 5 juillet a été l’occasion de faire le point sur la situation épidémiologique du pays et le déploiement de la campagne nationale de vaccination.

Selon le rapport de la Task Force, “la couverture vaccinale pour les personnes complètement vaccinées à ce jour est de 1,3%.” Un ratio très faible, plus de 3 mois après le lancement de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19.

La Coordination nationale déplore le fait que l’insuffisante adhésion des Congolaises et des Congolais à la vaccination retarde en réalité la levée des mesures de restriction et donc, retarde le retour à la vie normale pour tous”, a indiqué Thierry Moungalla, Porte-parole du gouvernement.

Depuis la première déclaration de l’Etat d’urgence sanitaire en mars 2020, la République du Congo vit au rythme des restrictions prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Confinement, couvre-feu, port du masque obligatoire, fermeture de certains lieux de rassemblement,… Autant de mesures qui ont bouleversé le quotidien des Congolais.

Unique espoir dans la lutte contre la pandémie, la vaccination peine à convaincre. Les idées reçues et les campagnes de désinformation ont l’avantage sur le terrain de la communication face à une faible campagne d’information sur la vaccination. 

La timidité de la vaccination suscite des “inquiétudes”, a indiqué le porte-parole du gouvernement sur son compte Twitter. D’autant que le dernier rapport de la Task Force fait état de l’apparition de variants en République du Congo.

Les autorités congolaises ont invité l’ensemble des administrations publiques, privées ainsi que les citoyens à la mobilisation massive pour la vaccination. Le Chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso devrait publier une circulaire dans les prochains jours pour recommander la vaccination dans les administrations publiques et privées.

Articles Populaires