AccueilEconomieL'État gabonais présente sa stratégie annuelle d'émission de titres publics pour 2022...

L’État gabonais présente sa stratégie annuelle d’émission de titres publics pour 2022 aux investisseurs congolais

-

La direction générale de la comptabilité publique et du trésor gabonais a présenté aux potentiels investisseurs congolais la stratégie annuelle d’émission de titres publics pour l’exercice 2022 de l’Etat gabonais. L’activité s’est tenue ce mardi 29 mars 2022 à Brazzaville. 

La direction générale de la comptabilité publique et du trésor gabonais et la direction générale de la dette dudit pays ont conjointement organisé une communication autour de la présentation de la stratégie annuelle des valeurs du Trésor gabonais. 

Devant un public composé de spécialistes de valeur du trésor (SVT), de dirigeants d’entreprises et de particuliers, cibles de ces émissions, le Directeur général adjoint de la stratégie de la dette du Gabon, Ramone Mickoto à fait présentation du pays émetteur des perspectives macro-économiques du pays et des caractéristiques de ces émissions. 

Il en ressort que l’Etat gabonais a sollicité le marché en émettant des Bons de Trésor Assimilable de 486 milliards de francs CFA et des OTA 250 milliards de FCFA. 

Une information qu’il souhaitait partager avec les SVT et les investisseurs congolais.

À l’issue de la communication et des échanges avec les participants à cette activité, le directeur général de la dette gabonaise, Fernand Ngoussi Mayangah, s’est dit confiant quant à la réceptivité des investisseurs congolais. 

Face aux multiples interrogations des potentiels investisseurs autour des garanties qui accompagnent ces émissions, l’équipe gabonaise a rappelé qu’un mécanisme de débit d’office à échéance des titres est effectué par la Banque Centrale sur le compte gabonais domicilié en son sein. 

« Nous sommes sur ce marché depuis 9 ans, depuis cette période nous sommes présents et respectons nos échéances« ,  a rassuré Fernand Ngoussi Mayangah. 

En rappel, ce road show de sensibilisation à l’émission des OAT et BAT organisé par l’Etat gabonais a débuté à Douala au Cameroun, puis à Libreville au Gabon avant l’étape de Brazzaville. 

Selon le directeur général de la dette, le choix de ces trois pays se justifie par l’importance de ces trois places financières dans la sous région.

Articles Populaires