mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSPORTPaul Put, “le lion” qui n’arrive toujours pas à rugir

Paul Put, “le lion” qui n’arrive toujours pas à rugir

-

« Venu au Congo pour réécrire une belle page de l’histoire du football congolais », le sélectionneur des Diables Rouges, Paul Put n’arrive toujours pas à faire briller l’équipe nationale. Le Congo s’est une nouvelle fois inclinée ce mardi 29 mars 2022 en match amical sur le score de deux buts à un (1-2) face au « Leone Stars » de la Sierra Leone au Gloria Sports Arena de Belek à Antalya (Turquie).

Dans le cadre des journées internationales de la FIFA, les Diables Rouges affrontaient ce mardi 29 mars pour leur deuxième match amical, l’équipe de la Sierra leone classée 107ème nation mondiale.

Au lieu d’un 4-4-2 comme ce fut le cas lors du match précédent face à la Zambie, le technicien belge a pour ce match mis en place un 4-3-3 avec Prince Ibara placé sur l’aile droit de l’attaque congolaise.

Une tactique qui va sembler fonctionner en première mi-temps puisque les congolais vont se créer les meilleures occasions mais sans pour autant faire trembler les filets adverses.

Au retour des vestiaires les congolais dotés d’une défense fébrile vont se faire surprendre deux fois, d’abord à la 53ème minute sur penalty, puis à la 64ème minute sur une phase de jeu qui va permettre à l’attaquant sierra léonais de se retrouver dans la surface seul face au gardien.

Comme face à la Zambie, le Congo va revenir au score grâce à un penalty obtenu puis transformé à la 89ème minute par Prestige Mboungou. Score final deux buts à un (1-2).

Une défaite de plus qui s’ajoute au bilan déjà négatif du technicien belge depuis son installation à la tête de la sélection congolaise en mai 2021 avec déjà 4 défaites, 3 matchs nuls et une victoire en amical.

La question à se poser est : où est donc passé le lion ou le gladiateur qu’il prétendait être comme il l’annonçait après la signature de son contrat ?

« Partout où je suis passé, on m’a donné des surnoms, « le lion«  ou « le gladiateur« . Je veux dire à partir de maintenant, je veux voir des gladiateurs sur le terrain », avait-il déclaré.

Le rappel à l’ordre du ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé le 13 octobre 2021 suite à la défaite du Congo à domicile face au Togo n’a donc finalement eu aucun effet puisque les résultats sont restés les mêmes.

« Quand vous avez signé le contrat, nous attendions de vous les bons résultats. C’est écrit noir sur blanc et c’est du donnant-donnant. Vous nous donnez des mauvais résultats, nous nous séparons. C’est écrit dans le contrat. Si les résultats ne sont pas bons, nous serons obligés de nous séparer », avait indiqué le ministre des Sports.

Articles Populaires