dimanche, octobre 2, 2022
AccueilEconomieL'Etat congolais et Eni s'accordent sur la production et l'exportation du gaz

L’Etat congolais et Eni s’accordent sur la production et l’exportation du gaz

-

L’Etat congolais et l’entreprise Eni ont signé un accord ce 21 avril à Brazzaville. Une lettre d’intention visant à augmenter la production de Gaz en République du Congo pour alimenter la demande locale et exploiter les opportunités à l’export qu’offrent désormais le marché mondial. 

Le Président directeur général  d’Eni, Claudio Descalzi, a signé une déclaration d’intention avec le ministre congolais des Hydrocarbures Bruno Jean Richard Itoua. Cet accord vise à conduire un projet de production de gaz dans le pays.

Il prévoit précisément « l’accélération et l’augmentation de la production de gaz au Congo, principalement par le développement d’un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) » a annoncé l’entreprise multinationale italienne. 

Une démarche suivie de près par le gouvernement italien, en témoigne la présence des ministres Luigi Di Maio, ministre des Affaires étrangères de la République italienne et  Roberto Cingolani,ministre de la Transition écologique.

« Avec l’agression de la Russie, nous avons la nécessité de diversifier nos sources d’approvisionnement« . « Un objectif prioritaire pour notre gouvernement« , a indiqué Luigi Di Maio après la signature de l’accord de coopération énergétique. 

♦ Lire aussi : ENI prêt à se lancer dans la production de biocarburants au Congo

Avec un démarrage prévu en 2023, le projet devrait permettre à terme, de produire quelque 3 millions de tonnes de GNL par an, soit plus de 4,5 milliards de mètres cubes à l’année.

La production dépassant les besoins du marché intérieur du Congo, ce projet permettra de développer les exportations d’Eni assure la société. L’exportation de GNL permettra « d’exploiter la production de gaz excédentaire par rapport à la demande intérieure congolaise ».

En outre, Eni a réitéré sa volonté d’impulser une dynamique écologique, à travers le développement d’une filière agricole destinée à produire des matières premières pour le bio-raffinage.

Articles Populaires