Accueil Société Les syndicats des travailleurs plaident pour la protection sociale des travailleurs

Les syndicats des travailleurs plaident pour la protection sociale des travailleurs

-

Il s’est tenu ce samedi 1er mai 2021 au Palais des Congrès de Brazzaville, une rencontre entre le vice premier-ministre en charge de la Fonction publique et de la réforme de l’Etat, du travail et de la sécurité sociale, Firmin Ayessa et différentes organisations syndicales des travailleurs du Congo dans le cadre de la célébration de la 131è Journée internationale des travailleurs.

Placée sous le thème : Création d’emplois et nouveau contrat social , la Journée mondiale des travailleurs de cette année a connu la participation du ministre du travail et de la sécurité sociale Firmin Ayessa, des mouvements syndicaux et des travailleurs des secteurs publics et privés.

Cette journée a donné l’opportunité aux défenseurs des travailleurs de renouveler leurs revendications et réitérer leurs engagements à défendre les droits des travailleurs.

Les différentes organisations syndicales des travailleurs réunies ont toutes plaidé pour la protection élargie des travailleurs. « Il est urgent d’élargir la protection sociale à l’ensemble des populations et aux travailleurs qui bénéficient seulement d’une couverture partielle », a indiqué Jean Bernard Malouka, secrétaire général de la Confédération des syndicats libres du Congo (Cosylac).

Ces derniers ont appelé le prochain gouvernement, à prendre conscience de l’urgence de garantir la protection sociale, en mettant des ressources nécessaires, pour finaliser et rendre fonctionnelle, l’assurance maladie universelle pour un accès au soin de santé pour tous.

Des revendications comme la révision de la grille indiciaire des salaires de la Fonction publique et l’harmonisation du montant des allocations familiales ont été faites.

Les syndicats ont également profité de cet échange pour faire un rappel des dossiers en attente, à savoir le traitement de façon diligente des dossiers des retraités, la publication du texte portant relèvement du minimum salarial de la Fonction publique d’État à 89 600 FCFA conformément aux mesures sociales prises par le président de la République en 2014.

Firmin Ayessa a pour sa part, assurer ses interlocuteurs que, la prise en compte et le traitement des attentes légitimes des travailleurs seront au cœur du projet de société du président de la République ensemble poursuivons la marche.

Articles Populaires