vendredi, avril 16, 2021
Accueil A La Une Les frontières aériennes congolaises réouvertes en “priorité”

Les frontières aériennes congolaises réouvertes en “priorité”

-

Le 24 août 2020 est la date de l’ouverture des frontières aériennes en république du Congo, c’est ce qui ressort de 8ème réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie à coronavirus qui s’est tenue en ce mardi 11 août 2020.

L’annonce a été faite par le Porte-parole du Gouvernement le ministre Thierry Moungalla au sortir de la réunion.

Alors que la récente réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus tenue le 24 juillet 2020 annonçait une éventuelle date d’ouverture à compter du 20 août 2020, il faudra attendre 4 jours supplémentaires pour assister à la reprise du trafic aérien.

L’aérien un choix stratégique pour les membres de la Coordination Nationale qui restent mesurées sur leurs décisions. “Les autorités compétentes ont mis l’accent sur les modalités de réouverture des frontières aériennes, en suggérant qu’elles soient réouvertes en priorité.” rapporte le compte-rendu.

Cette nouvelle vient à point nommé pour soutenir et dynamiser l’économie nationale qui a subi d’importants dommages depuis le début de la pandémie dans notre pays.

Néanmoins, la mesure est conditionnée par plusieurs autres dispositions notamment une obligation de test de dépistage des voyageurs aux frontières aériennes du pays et le paiement obligatoire des frais de dépistage. 

Le ministère de la Santé se chargera d’organiser les tests PCR obligatoires pour tout voyageur venant de l’étranger et arrivant au Congo par des vols des compagnies aériennes desservant notre pays.

Chaque voyageur en provenance de l’étranger devra payer 20.000 francs CFA, soit trente euros (30 €) environ quarante dollars (40 $US) afin de subir ce test.

La coordination nationale invite l’Etat et les compagnies aériennes de s’assurer du respect de toutes les mesures de sécurité, de contrôle sanitaire édictées par les autorités congolaises et de la mise en place des équipements adéquats aux frontières afin d’éviter l’importation de nouveaux cas.

En rappel la fermeture de toutes frontières terrestres, fluviales, maritimes et aériennes avait été décrété par le Président de la République Denis Sassou N’Guesso le 21 mars 2020 lors de la 4ème déclaration Gouvernement relative à la pandémie de Coronavirus (Covid-19). 

Articles Populaires