Accueil Société Les experts congolais doutent de l'efficacité du Covid-Organics

Les experts congolais doutent de l’efficacité du Covid-Organics

-

L’efficacité du Covid-organics dans le traitement des patients du Covid-19 a été remise en question par les scientifiques congolais. Selon le professeur Elira Dokekias, président de la Commission prise en charge des patients Covid-19, la tisane malgache aurait une efficacité limitée.

Dans un entretien accordé à la chaîne panafricaine Africanews, le professeur Elira Dokekias, responsable de la Commission de prise en charge des malades du Coronavirus en République du Congo a annoncé les conclusions des essais cliniques du Covid-organics réalisés par les équipes congolaises. 

Après réception puis analyse préventive et curative dudit produit par les chercheurs congolais, il se trouve que « de façon préliminaire les résultats penchent vers une efficacité limitée dans les deux sens », a affirmé le professeur Elira Dokekias.

Selon les précisions recueillies auprès de ce dernier, parmi les personnes ayant reçu le traitement préventif plusieurs ont été testées positives, tandis que les patients sous traitement curatif n’ont pas répondu au traitement. 

Alors que plusieurs tests portant sur la composition, l’innocuité, et l’efficacité, avaient été réalisés en laboratoire par les équipes de la Commission Laboratoire et Recherche, et que les premiers résultats semblaient encourageants, les scientifiques congolais ont dû se résoudre à la suspension des tests cliniques du Covid-organics.

À Antananarivo, les nouvelles ne sont pas bonnes, la Grande île a passé la barre des 6 000 cas testés positifs et des 50 décès. Les autorités ont récemment été contraintes de reconfiner la capitale et ses environs pour stopper la propagation du virus.

En fin de semaine dernière, le chef de l’Etat malgache, Andry Rajoelina annonçait le décès de deux (2) parlementaires porteurs du virus du Covid-19 et la contamination de 25 d’entre eux, de quoi nourrir davantage le pessimisme face au Covid-organics.  

Pour le professeur Elira Dokekias, malgré cette déconvenue, il faut continuer de croire en la médecine traditionnelle, et en la richesse de nos forêts qui ne nous ont pas encore livré l’entièreté de leurs secrets.

Pour rappel, c’est le 5 mai dernier que le Congo avait réceptionné un lot de Covid-organics, don de l’Etat malgache au gouvernement congolais dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. 

Articles Populaires