mercredi, juillet 6, 2022
AccueilSociétéLes enseignants vacataires de l’UMNG maintiennent la grève

Les enseignants vacataires de l’UMNG maintiennent la grève

-

Réuni en assemblée générale le week-end dernier, le collectif des enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) a décidé de maintenir sa grève générale jusqu’à la satisfaction totale de ses revendications.

La grève entamée depuis le 31 mars 2022 par les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi va se poursuivre, une décision prise au cours d’une assemblée générale organisée le 14 mai dernier à Brazzaville.

Les enseignants vacataires déplorent en effet la non prise en considération de leurs revendications ainsi que le non-respect des engagements pris par la hiérarchie lors des dernières négociations.

« Les revendications des enseignants vacataires faisant l’objet de la grève ont tout simplement été ignorées par la présidence de l’Université Marien-Ngouabi. Quatre ans de vie de misère et de désolation. Les enseignants vacataires ont fait preuve d’indulgence, en ne revendiquant que le paiement de 200%, soit deux ans », indique le communiqué final.

♦Lire aussi : Les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi en grève depuis ce 31 mars

Les enseignants vacataires réclament en effet, le paiement des heures de vacation des années académiques 2016-2017 (les oubliés) ; 2017-2018 (25%), 2018-2019, 2019-2020, 2020-2021, et également le recrutement de ces derniers en qualité de permanents.

Le communiqué final de l’assemblée générale conclut que le collectif des enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) reste toutefois ouvert à la poursuite des négociations avec les autorités de l’université en vue de trouver une solution idoine.

Articles Populaires