dimanche, octobre 2, 2022
AccueilSociétéLes enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi en grève depuis ce 31...

Les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi en grève depuis ce 31 mars

-

Les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) de Brazzaville ont démarré une grève générale illimitée ce jeudi 31 mars 2022 en guise de protestation contre le non prise en compte de leurs différentes réclamations.

Cette décision découle de l’assemblée générale du collectif des enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) qui s’est tenue ce mercredi 30 mars à l’esplanade de l’Amphithéâtre 1600.

« Compte tenu du non-respect des engagements pris par la hiérarchie, l’assemblée générale extraordinaire du Collectif des enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi décide d’une grève illimitée au sein des établissements à compter de jeudi 31 mars 2022 à 07h00 », rapporte le communiqué relatif à l’avis de grève.

Les enseignants vacataires de l’UMNG réclament le paiement des heures de vacation 2016-2017 (les oubliés) ; 2017-2018 (25%) ; 2018-2019 ; 2019-2020 ; 2020-2021, une des conditions sine qua none pour la reprise des cours.

Le Collectif des enseignants vacataires sollicite également le recrutement de ces derniers en qualité de permanents et  met en garde les enseignants vacataires qui n’observerons pas cet avis de grève.

Lors des questions orales avec débat au gouvernement, le 25 février dernier, la ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Edith Delphine Emmanuel, avait éclairé l’opinion sur le plan de recrutement des vacataires ainsi que sur le paiement progressif des heures de vacation.

« Nous nous sommes fixés pour objectif le paiement progressif des heures de vacation. Le gouvernement travaille actuellement sur le dossier dans un dialogue ouvert avec les syndicats de l’Université Marien Ngouabi », avait-elle déclaré.

 

Articles Populaires