dimanche, juillet 25, 2021
AccueilSociétéLes cas graves de Covid-19 se font rares dans les centres de...

Les cas graves de Covid-19 se font rares dans les centres de prise en charge

-

Une délégation amenée par la présidente de la Commission santé, affaires sociales, famille et développement durable du Sénat, Odette Massoussa qu’accompagnait le président de la Commission nationale de prise en charge des patients, le Pr Alexis Elira Dokekias a effectué une visite des centres de prise en charge des patients atteints du Covid-19.

L’évolution de la situation épidémiologique « s’améliore », annonçait la Coordination nationale de la gestion de la pandémie de Coronavirus Covid-19, en témoigne la diminution des malades constatée dans les centres mobilisés par les autorités congolaises pour la prise en charge des cas Covid-19. 

Les cas graves nécessitant une hospitalisation se font rares ces derniers jours dans notre pays. Le centre hospitalier de Mfilou ne compte plus que deux (2) malades, zéro patient recensé au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) et à la clinique municipale Albert Leyono lors de la descente d’Odette Massoussa ce lundi 1er octobre 2020.

Une bonne nouvelle selon la Sénatrice, « nous pouvons dire qu’il y a un ralentissement de la propagation de la maladie au sein des populations c’est ce que nous avons constaté sur le terrain », mais qui ne veut pas dire que la maladie a totalement disparu, met elle en garde.

Elle a toutefois félicité l’action des autorités gouvernementales dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, et salué les efforts fournis par le personnel soignant « il faut féliciter ce grand personnel qui a été au front, qui continue de se battre pour cette riposte de la maladie », a t-elle conclu. 

Articles Populaires