mercredi, octobre 27, 2021
AccueilA La UneLes amateurs de basketball congolais saluent la mémoire de Kobe Bryant

Les amateurs de basketball congolais saluent la mémoire de Kobe Bryant

-

Le monde du sport en général et le basketball en particulier pleure une de ses plus grandes figures. Kobe Bryant, l’un des plus grands joueurs de l’histoire de la NBA s’en est allé ce dimanche 26 janvier 2020. Au Congo comme partout dans le monde des milliers de fans sont consternés par sa disparition brutale.

Professionnels et amateurs de basketball au Congo s’accordent à dire qu’une légende vient de s’en aller.  Le Dr Christian Boungou, 4ème Vice-président de la Fédération congolaise de Basketball a exprimé sa tristesse en soulignant que le décès de Kobe Bryant est un drame pour le monde sportif en général et du basket en particulier. 

Kobe Bryant c’est l’icône de toute une génération. Du haut de ses 20 années de carrière, il a su influencer le monde, l’Afrique, à une époque où loin des progrès technologiques de la dernière décennie, l’influence médiatique était limitėe.

« Kobe Bryant c’était quelqu’un qui avait une stature au-delà des Etats Unis, au-delà du monde de basket, qui était un sportif complet, qui suscitait le respect et l’admiration de tous. » confie le Dr Boungou.

Si la star des Lakers était tant adulée c’est aussi parce qu’elle a participé aux cotés d’autres légendes comme Michael Jordan à enrichir l’histoire de la fierté noire. Initiateur du retour à la mode de la coupe afro, « il a nourri les rêves de milliers de jeunes congolais qui voulaient lui ressembler même a travers sa coiffure, mes aînés ont influencé mon admiration pour lui. » assure Arsène, basketteur, les vingt ans à peine révolus.

A la fin de sa carrière celui qu’on surnommait Black Mamba a continué à inspirer le monde dans d’autres registres que le sport. Il a notamment fondé une société multimédia, supervisé des publications d’ouvrage et dédié une partie de son temps au coaching. Un planning de retraite bien rempli et qui était presque chaque fois dédié à l’enfance.

Articles Populaires