jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéLes agents de la CRF revendiquent le paiement de 14 mois d'arriérés

Les agents de la CRF revendiquent le paiement de 14 mois d’arriérés

-

Les agents de la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF) ont observé un mouvement d’humeur ce 13 avril à Brazzaville pour exiger le paiement de 14 mois d’arriérés de salaire.

Une atmosphère particulière a prévalu en ce début de semaine à la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF) de Brazzaville. 

Les salariés de cet établissement public ont manifesté contre la direction pour la régularisation de leur situation socio-économique. Les manifestants revendiquent le paiement de 14 mois d’arriérés dont deux mois au titre de l’année de 2021. 

Une offensive consécutive à un désaccord entre le syndicat des travailleurs de la CRF et le personnel lui-même. Les agents exigeaient un acompte de trois mois sur les 14 qui leur sont dus. Le syndicat quant à lui proposait la liquidation de deux mois en attendant la régularisation de la situation.

Des retards de paiement de salaire qu’Henri Bossenga, président de la Fédération syndicale des retraités de la Caisse de Retraite des Fonctionnaires (CRF) avait tenté de justifier plusieurs mois plus tôt.

« Le paiement de salaires des agents de la CRF se fait en fonction du virement des pensions des retraités car ils n’ont pas un budget propre à eux. Ils sont payés à travers des fonds de pensions des retraités. », avait-il déclaré. 

Les agents de la CRF revendiquent également le non-versement de leurs cotisations sociales et leur avancement au sein de cette structure. 

Outre les problèmes internes, la CRF est en proie à d’autres difficultés majeures comme le paiement régulier des pensions de retraite. 

Articles Populaires