Accueil Politique « L'élection de 2021 n’est pas une priorité pour les congolais »

« L’élection de 2021 n’est pas une priorité pour les congolais »

-

Le président de l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD), Mathias Dzon a tenu, le 11 janvier dernier, une conférence de presse au cours de laquelle il a refusé de se projeter sur l’élection 2021, affirmant que « l’élection de 2021 n’est pas une priorité pour les congolais ».

Face à la presse congolaise, le président de l’ARD a décrypté l’actualité politique. Il a notamment évoqué l’activité présidentielle, l’échéance électorale à venir, et le dialogue inclusif qu’il a défendu tout au long de son entretien avec les médias. 

Selon lui « l’élection de 2021 ne doit pas être une préoccupation majeure. Aujourd’hui la préoccupation majeure c’est de tirer le Congo de l’ornière dans laquelle il se trouve aujourd’hui » faisant allusion aux difficultés socio-économiques et politiques rencontrées par les congolais.

Préoccupé par la situation congolaise qu’il a fermement dénoncé, Mathias Dzon ne semble toutefois pas renoncer à une éventuelle candidature à la présidentielle bien qu’il ne juge pas approprié d’en parler tant que les « de vrais conditions de compétition c’est à dire la transparence l’équité l’égalité et la justice » ne seront pas réunies.

Dans cette optique que le président de l’ARD s’est longuement appesanti sur la gouvernance électorale, et les institutions républicaine en charge des élections qu’il dit à la solde du pouvoir toute chose ne garantissant pas la transparence des échéances électorales prochaines. 

Il a de ce fait  invité les autorités, en tête desquelles le président de la République à convoquer  un dialogue incluant tous les bords, politiques et sociaux du pays, afin de garantir un ajustement équitable dans le fonctionnement des institutions et garantir la paix au sortir des élections.

Articles Populaires