jeudi, octobre 22, 2020
Accueil Economie Le télétravail bientôt réglementé au Congo Brazzaville 

Le télétravail bientôt réglementé au Congo Brazzaville 

-

La Commission nationale du travail réunie sous l’autorité du Vice-premier ministre, chargé de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat, du travail et de la sécurité sociale, Firmin Ayessa a examiné la question du télétravail en République du Congo.

Un avant-projet d’ordonnance instituant le télétravail est en cours d’examen par la Commission nationale du travail. Un projet qui entend définir le cadre et les conditions de recours au télétravail en République du Congo. 

Afin de garantir la poursuite de leurs activités, certaines entreprises installées au Congo ont dû profondément modifier leur organisation de travail suite à la survenance du Covid-19 en mars dernier. 

« Une liste du personnel essentiel a été dressée par notre entreprise, et sur la base de cette liste nous avons fourni le matériel nécessaire à la production à domicile des agents concernés. », explique la responsable des Ressources humaines d’une entreprise privée de la place. 

En l’absence de textes encadrant la pratique du travail à domicile, les entreprises ont dû, en interne, redéfinir l’aménagement de l’organisation de travail de façon à limiter le risque de contagion au Covid-19, tout en maintenant la poursuite des activités.  

Une situation à laquelle les experts ayant pris part à ces travaux invitent les autorités congolaises à combler de toute « urgence » le vide juridique au vu des risques importants de dérives légales, économiques, sociales,… auxquelles peuvent être exposés les salariés.

Pour ce faire, le gouvernement peut compter sur l’apport de certaines entreprises qui disposent déjà de procédures de télétravail, mais aussi de l’avis des experts, des organisations patronales, des syndicats, et des cadres de l’administration qui composent la Commission nationale du travail.

Plusieurs entreprises confient après expérience, être disposées à pérenniser cette méthode de travail d’où l’intérêt pour le gouvernement de trancher rapidement sur la question.

Articles Populaires