jeudi, octobre 22, 2020
Accueil Société Fin du respect de la distanciation physique à bord des bus 

Fin du respect de la distanciation physique à bord des bus 

-

Les chauffeurs de taxis et bus ont sonné la fin de la distanciation sociale dans leurs véhicules de transport face à la forte demande de ce lundi 12 octobre et en guise de protestation contre le non respect des mesures gouvernementales dans les bus de la Société de transport public urbain (STPU).

Les chauffeurs de bus et taxis privés ont repris un remplissage optimal de leur moyen de transport, c’est le constat fait par notre rédaction en ce début de semaine à Pointe-Noire.

Après une manifestation, ce lundi, motivée par la hausse substantielle de la demande suite à la reprise des cours, les chauffeurs de taxis ont décidé de la reprise du chargement à 19 passagers à bord des bus. 

Il faut dire que cette décision est consécutive aux plaintes répétées des transporteurs privés, face au non respect des mesures barrières à bord des bus de la STPU, auxquelles les autorités ont demeuré silencieuses. 

En mai dernier le gouvernement avait annoncé un chapelet de mesures visant à briser la chaîne de contamination du Covid-19. L’une d’entre elles, consistait à réduire de moitié la capacité d’accueil autorisée dans les transports publics.

Cette décision n’était pas respectée par la compagnie nationale de transport public urbain STPU, ce qui avait entraîné la colère des transporteurs privés qui subissaient chaque jour un manque à gagner important du fait de la mesure restrictive. 

Le déplacement des populations était dès lors devenu un calvaire, les phénomènes des “demis-terrains” et de la hausse du coût du transport avaient aussitôt été constatés à Brazzaville et à Pointe-Noire. 

À la veille de la rentrée scolaire 2020 – 2021, les populations craignaient de voir ces phénomènes s’accentuer. La reprise du chargement optimal dans les bus ce 12 octobre s’est accompagnée du rabais à 150 francs CFA du prix du transport unique contre 200, voir 300 francs CFA sur certains trajets, ont constaté nos reporters. 

Reste à savoir comment les autorités réagiront à cet écart. La situation étant manifestement ingérable vu la forte demande, un nouvel assouplissement des mesures semble désormais s’imposer aux autorités. 

Au moment du bouclage de cet article ce mardi 13 octobre, nos reporters à nouveau sur le terrain précisent que selon des chefs de parkings rencontrés ce matin, la police routière a fait la ronde des parkings pour annoncer le retour à 10 passagers à bord des taxis bus à partir de 10h. Les contrevenants s’exposeront à des sanctions auraient-ils prévenu.

Un avertissement diversement reçu par les concernés, certains taxis continuent de faire le plein, tandis que d’autres sont se sont soumis aux instructions de la force publique.

 

Articles Populaires