lundi, juillet 26, 2021
AccueilPolitiqueLe premier ministre interpellé sur la déclaration du patrimoine et le programme...

Le premier ministre interpellé sur la déclaration du patrimoine et le programme d’actions du gouvernement

-

L’opposant Dave Mafoula, candidat malheureux à la présidentielle est monté au créneau pour fustiger l’attitude du nouveau gouvernement. Il a interpellé le Premier ministre Anatole Collinet Makosso sur la déclaration du patrimoine et du programme d’actions du gouvernement, deux obligations constitutionnelles qui, selon lui, tardent à être remplies. 

Après sa dernière sortie médiatique du 27 mars dernier, le leader du parti de l’opposition Les Souverainistes, Dave Mafoula a une nouvelle fois tenu une conférence ce samedi 12 juin, à Brazzaville. 

Lors de sa rencontre avec les professionnels des médias, l’homme politique de 39 ans a chargé le nouveau chef de l’exécutif et son équipe gouvernementale sur le respect scrupuleux de l’article 103 de la loi fondamentale du 25 octobre 2015 relatif à la présentation du programme d’actions du gouvernement par le Premier ministre dès son entrée en fonction.

« L’aptitude au commandement, c’est aussi la promptitude dans l’application des lois, textes et règlements. Nommé depuis le 12 mai dernier, nous avons du mal à admettre, un mois après, que le Premier ministre n’ait toujours pas fait sa déclaration de politique générale », a déploré Dave Mafoula.

Autre faille détectée par le président des Souverainistes, c’est la non-application par le chef de l’État, le Premier ministre sortant et entrant y compris leur gouvernement respectif, de l’article 55 de la constitution qui dispose que « tout citoyen, élu ou nommé à une haute fonction publique, est tenu de déclarer son patrimoine lors de sa prise de fonction et à la cessation de celle-ci, conformément à la loi ».

Pour sa part, le Chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso qui devait présenter sa politique gouvernementale le mois dernier avait sollicité l’indulgence des parlementaires afin de leur fournir un travail de qualité, disait-il. 

Par conséquent, la présentation du programme d’actions du gouvernement par le Premier ministre a été inscrite à l’ordre du jour de la 12e session ordinaire de l’Assemblée nationale ouverte le 02 juin dernier et qui s’achèvera le 13 août prochain.

Dave Mafoula a aussi critiqué la nomination d’un opposant, Honoré Sayi, membre de l’Union panafricaine pour la démocratie social (Upads) en qualité de ministre de l’Energie et des hydrauliques ainsi que l’effectif « pléthorique » des membres du gouvernement. 

Articles Populaires