lundi, juillet 26, 2021
AccueilSociétéLe Congo bénéficie d'une rallonge de 13 mois pour exécuter les travaux...

Le Congo bénéficie d’une rallonge de 13 mois pour exécuter les travaux du projet Durquap

-

Le projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap), qui a pour objectif d’améliorer l’accès aux infrastructures de base pour les populations vivants dans les quartiers précaires de Brazzaville et de Pointe-Noire, va bénéficier d’un prolongement de treize mois.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par Dan Horphet Ibiassi, responsable communication du projet Durquap.

Le gouvernement congolais a sollicité auprès de son partenaire la Banque Mondiale une rallonge de 18 mois afin d’exécuter les travaux qui n’ont pas été achevés.

« Il se trouve que dans le cadre des activités planifiées certaines n’ont pas pu arriver à leur terme et d’autres encore sont déjà plus ou moins bouclées, mais il nous manquait le temps », a expliqué Dan Horphet Ibiassi.

Le projet Durquap qui a débuté en février 2016, devait initialement prendre fin le 18 mai 2021. La Banque Mondiale a accordé au gouvernement congolais une rallonge d’une durée de 13 mois à compter du 19 mai 2021.

Cela permettra d’achever les travaux qui ont été entamés, mais pas définitivement clos et de débuter d’autres travaux tels que les travaux écoles, les travaux des marchés et les travaux des espaces de jeux, avant le 30 juin 2022.

Il est à noter que, quelques travaux ont pu arriver à leur terme notamment les travaux de construction de 10 km de voiries urbaines par pavage dans les quartiers Moukoundzi-Ngouaka (Makélékélé) et Soukissa (Ouenzé).

Articles Populaires