Accueil Politique Le préfet de Pointe-Noire ordonne la fermeture immédiate des sites de quarantaine...

Le préfet de Pointe-Noire ordonne la fermeture immédiate des sites de quarantaine non-officiels

-

Au cours d’une séance de travail réunissant les autorités politiques, civiles et militaires du département, le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka a ordonné la fermeture immédiate des sites de mise en quarantaine non-officiels.

Alexandre Honoré Paka s’est entretenu avec les autorités départementales de Pointe-Noire ce vendredi 19 juin pour faire le point sur la situation de la Covid-19 au niveau local.

La question du renforcement de l’action de l’État dans la lutte contre la Covid-19 dans le département de Pointe-Noire était au centre des échanges. C’est dans ce contexte que le préfet de Pointe-Noire Alexandre Honoré Paka a ordonné la fermeture sous 48 heures des sites de mise en en quarantaine qui ne sont pas du ressort de l’État.

Présent à cette réunion, le commandant de la zone militaire de défense N°1 le général Jean Ollessongo Ondaye, a condamné l’attitude des entreprises qui pour la plupart, sont à l’initiative de ces quarantaines dans des sites privés.

« Nous ne devons pas privilégier la puissance financière au détriment de la santé de nos concitoyens. » a martelé l’autorité militaire, appelant au respect des mesures édictées par le gouvernement. Selon ce dernier, on dénombre à ce jour plus de 14 sites de mise en quarantaine parallèles pour le seul département de Pointe-Noire.

Le préfet a invité les initiateurs desdits projets de quarantaine à rejoindre les sites de l’Etat, faute de quoi les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par la loi. 

Par ailleurs l’on a appris lors de cette réunion, que le département de Pointe-Noire et du Kouilou qui étaient jusqu’à ce jour gérés par la force publique seront renforcés dans les prochains jours par l’armée qui occupera les périmètres urbains et les sites de quarantaine retenues par l’État.

Articles Populaires