jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéLe port du masque un obstacle à la communication pour les personnes...

Le port du masque un obstacle à la communication pour les personnes sourdes

-

La Fédération nationale des associations des personnes sourdes du Congo demande, un droit de retrait du masque de protection lors d’un échange avec une personne vivant avec un handicap auditif en milieu public. Elle juge que la bavette est un obstacle pour les personnes sourdes à la communication avec un interlocuteur audible. 

Les membres de la Fédération nationale des associations des personnes sourdes (FNAPOSCO ) du Congo ont organisé ce jeudi 17 septembre un point de presse à Brazzaville, en prélude de la Journée internationale des langues des signes célébrée le 23 septembre de chaque année. 

Il ont à cet effet, attiré l’attention des autorités sur les difficultés rencontrées par les personnes sourdes en ce temps de crise sanitaire. 

Les participants ont notamment évoqué, le port du masque correct et obligatoire, un geste barrière faisant obstruction dans la communication entre un sourd et une personne audible.

Les personnes sourdes peinent à suivre les mouvements des lèvres de leur interlocuteurs audibles à travers le masque. Un vrai handicap pour ces personnes vulnérables, qui par faute de communication sont désormais désorientées ou orientées vers des « directions non désirées », déplore Lorion Loko, secrétaire général adjoint de la FNAPOSCO.

Si l’utilité sociale de l’appel du FNAPOSCO, adressé aux autorités politiques et militaires, pour la facilitation du quotidien des personnes malentendantes ne souffre d’aucune contestation, sa mise en œuvre semble cependant plus complexe, les risques d’abus étant importants.   

Articles Populaires