mercredi, juillet 6, 2022
AccueilEconomieLe Port Autonome de Pointe-Noire offre des opportunités d'emploi pour les femmes

Le Port Autonome de Pointe-Noire offre des opportunités d’emploi pour les femmes

-

Le Port Autonome de Pointe-Noire a accueilli du 30 mai au 2 juin un séminaire du réseau des femmes professionnelles maritimes et portuaires de l’Afrique de l’ouest et du centre (RFPMP-AOC). L’occasion pour cet établissement public de rappeler son engagement dans le traitement des questions liées au genre et sa démarche visant à assurer l’intégration des femmes dans le processus de prise de décision.

La question de la représentativité de la femme dans le secteur maritime et portuaire constitue un sujet d’intérêt pour le management du Port Autonome de Pointe-Noire.

Le secteur maritime et portuaire qui est  historiquement un secteur à prédominance masculine manifedte depuis quelques années une volonté d’inverser cette tendance. 

Une volonté qui a amené à la mise en place du RFPMP-AOC, un réseau de femmes au niveau régional, créé dans le but de promouvoir et valoriser le travail des femmes et accroître leur représentativité dans les instances de décisions.

Au port autonome de Pointe-Noire (PAPN), qui fait partie de ce réseau, la question du genre est sérieusement considérée. En témoigne l’évolution fulgurante des effectifs feminins qui ont triplé en une quinzaine d’année.

« Le port autonome de Pointe-Noire voudrait vous rassurer de ce que les questions du genre sont pris à cœur au sein de notre entreprise. En effet, nous avons en une quinzaine d’années, triplé l’effectif des femmes passant d’une trentaine en 2010 à 105 femmes au sein du PAPN à ce jour », a indiqué le directeur général du PAPN,  Séraphin Bhalat.

Parmi ces femmes on compte une directrice commerciale, une conseillère du directeur général du PAPN avec rang et prérogatives de directeur, quatre cheffes de départements, 3 attachées ou assistantes avec rang de cheffes de département et 18 cheffes de divisions.

Plusieurs femmes évoluant au sein de Congo Terminal, qui est gestionnaire du terminal à conteneurs du PAPN, sont conductrice d’engins et de portiques métier jadis exclusivement réservé au hommes.

« Le directeur général du PAPN a pu intégrer certaines recommandations [du RFPMP-AOC, ndlr] , aujourd’hui nous voyons qu’il commence à y avoir des femmes  au niveau des instances de décisions», indique Magali-Line Victoire Thaddées, attachée du directeur général du PAPN.

Deux femmes ont récemment été nommée cheffe de département à la direction de la qualité, santé, sûreté et environnement. Ceci prouve à suffisance que la question de la représentativité de la femme dans les instances de décisions est réellement au cœur des préoccupations de la direction générale du port autonome de Pointe-Noire (PAPN).

Pour sa part le gouvernement congolais assure être entièrement disposé à accompagner cette démarche. Le ministre des Transports de la Marine Marchande de l’Aviation civile a pris l’engagement de porter au gouvernement l’ensemble des recommandations pertinente issues des travaux du RFPMP-AOC.

Articles Populaires