dimanche, février 28, 2021
Accueil Société Le ministère de la Santé prépare la riposte face à la menace...

Le ministère de la Santé prépare la riposte face à la menace du virus Ebola

-

Une réunion de sensibilisation sur la préparation de riposte contre la maladie à virus Ebola a été organisée ce mardi 6 octobre 2020. Une rencontre aux allures de réunion de crise face à la menace grandissante du virus Ebola aux frontières de notre pays qui a réuni le ministère de la Santé, l’organisation mondiale de la Santé, et les représentations diplomatiques des Etats Unis et de Chine.

Plusieurs départements sont actuellement en alerte après que des cas de maladie à virus Ebola n’eut été suspectés dans des localités frontalières à la RDC. Le ministère de la Santé et ses partenaires sont sur le pied de guerre pour contenir le virus hors des frontières congolaises.  

« La menace étant grandissante pour notre pays, la rencontre de ce jour a constitué une opportunité pour tous, d’attirer l’attention des décideurs, des professionnels de la santé, des communautés et des partenaires en vue d’intensifier les mesures qui s’imposent afin de minimiser les risques d’importation de la maladie à virus Ebola en République du Congo », a indiqué la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, à l’issue de la rencontre.

Des comités de riposte ont été mis en place partout où des cas ont été suspectés, le directeur de l’Administration et des ressources Gilbert Ndziessi a appelé à une mobilisation des ressources, notamment financières afin d’assurer la motivation des relais communautaires, et la mise à disposition de la logistique nécessaire. 

Un plan de riposte conjoint impliquant le Congo et la RDC est attendu par la ministre de la Santé « Je souhaite que vous vous appesantissiez sur les points clés liés notamment à la finalisation d’un plan de riposte trans-frontalier avec la RDC recommandé par nos autorités au plus haut niveau de nos deux Etats avec l’appui de l’organisation mondiale de la Santé », a instruit Jacqueline Lydia Mikolo.

Notons que les départements de la Likouala, la Cuvette, et des Plateaux sont actuellement les plus exposés, la RDC a déjà enregistré plus de 120 cas confirmés d’Ebola et compte une cinquantaine de morts en cinq (5) mois.

Articles Populaires