dimanche, juin 20, 2021
AccueilEnvironnementLe massif forestier d’Odzala-Kokoua vers une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco

Le massif forestier d’Odzala-Kokoua vers une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco

-

Le ministère de l’Economie forestière en partenariat avec l’Union européenne ont animé un atelier portant sur la validation du dossier d’inscription du massif forestier d’Odzala-Kokoua sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco du 18 au 19 janvier, à Brazzaville. 

Cet atelier vise à préparer un dossier aussi exhaustif que possible, avec toute la documentation et les cartes requises en vue de la soumission de ce dernier aux deux  organisations consultatives compétentes pour évaluation et suivra la décision finale prise par le comité intergouvernemental du patrimoine mondial. 

C’est d’ailleurs l’objectif décrit par le directeur de cabinet par intérim au ministère de l’Economie forestière Joël Loumeto. « L’intégration des commentaires du centre du patrimoine mondial sur ce draft, soumis pour une évaluation à mi-parcours, a permis d’avoir un dossier qui devrait faire l’objet d’une validation. Cette étape précède le dépôt officiel du dossier qui se fera au plus tard le 29 janvier au siège de l’Unesco à Paris », a-t- a déclaré.

Cette initiative vise à contribuer à l’accélération de l’atteinte des objectifs de développement durables basée sur les mesures urgentes à prendre dans le cadre de lutte contre le réchauffement climatique, a indiqué le spécialiste du programme science de l’Unesco, Richard Bouka.

Dotée d’une superficie  de 1 354 600 ha, le Parc national d’Odzala-Kokoua est le plus grand et le plus important aire protégée de la République du Congo. Il a été inscrit en 2008 sur la liste indicative du Congo dressant un inventaire des sites naturels et culturels les plus importants du pays, à savoir, l’ancien port d’embarquement des esclaves de Loango, le domaine royal de Mbé, et le parc national de Conkouati-Douli. 

Articles Populaires