jeudi, octobre 29, 2020
Accueil Politique Le gouvernement pour l'institution d'un passeport aux réfugiés du Congo

Le gouvernement pour l’institution d’un passeport aux réfugiés du Congo

-

Il s’est tenu ce mercredi 23 septembre une réunion du Conseil des ministres présidée par le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’guesso. Un projet de texte portant institution du titre de voyage de réfugié et fixant les modalités de son attribution a été soumis à l’approbation du conseil par Jean Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères. 

Selon l’Agence de Nation Unies pour les réfugiés (UNHCR), « il est important que les réfugiés possèdent des documents leur permettant d’attester leur identité. » La nécessité de délivrer ces documents à tous les réfugiés est reconnue par l’article 27 de la Convention des Nations Unies de 1951 relative au statut des réfugiés.

Afin de satisfaire à ces exigences, la République du Congo souhaite redonner leur droit aux personnes réfugiées présentes sur son territoire. 

Cette volonté s’est traduite par la soumission à l’approbation du gouvernement d’un projet de décret visant à doter notre pays d’un cadre juridique tendant à instituer un passeport de réfugiés.

Le gouvernement congolais entend ainsi, assurer la protection des réfugiés et garantir leur liberté d’aller et venir au-delà des frontières du pays d’accueil, sauf dans le pays d’origine supposé hostile à ces derniers.

A l’issue de son examen, ledit projet a été adopté par le Conseil des ministres. Il sera présenté dans les prochains jours au Sénat et à l’Assemblée nationale pour discussion en séance plénière et adoption.

À ce jour, on estime à un peu plus de 141 000, le nombre de réfugiés en République du Congo. Ils sont majoritairement originaires de la RDC, du Rwanda, et d’Angola.

Articles Populaires