lundi, novembre 28, 2022
AccueilSociétéLe gouvernement interdit l'exportation et la réexportation des produits alimentaires

Le gouvernement interdit l’exportation et la réexportation des produits alimentaires

-

Le gouvernement a interdit l’exportation et la réexportation des produits alimentaires, c’est l’information essentielle qu’il faut retenir de la circulaire du ministre d’Etat, ministre du Commerce, de l’approvisionnement et de la consommation Alphonse Clause N’Silou datant 22 juin 2022 adressée aux minotiers du Congo.

Afin de permettre aux populations de bénéficier d’un prix du pain accessible, le gouvernement s’était résolu de rembourser aux minotiers le montant au-dessus du prix d’achat du blé.

♦Lire aussi : Le gouvernement s’engage à stabiliser le prix d’achat du blé

« Le gouvernement de la République fournit d’énormes sacrifices en subventionnant l’achat du blé en faveur des minotiers et des boulangers pour maintenir le prix actuel du sac de farine », a déclaré Alphonse N’Silou.

Une décision qu’il a rappelé aux minotiers et boulangers afin que ces derniers prennent la mesure de la situation. « Pour protéger nos populations contre la famine qui les menace, le gouvernement a formellement interdit l’exportation et la réexportation des produits alimentaires et des intrants agricoles », a ajouté le ministre.

Il a par ailleurs fait savoir que les contrevenants seront lourdement sanctionné, ne bénéficieront plus de la subvention de l’Etat et se verront retirer l’autorisation d’exercer l’activité commerciale.

Les directeurs généraux du commerce ont été instruit de veiller à l’application des dispositions de non exportation et réexportation et à la diffusion de la présente circulaire.

Articles Populaires