jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéLe directeur général de la police nationale recadre ses troupes

Le directeur général de la police nationale recadre ses troupes

-

Le général Jean François Ndenguet était hier, 17 juin, face aux responsables de la force publique avec qui il a dressé le bilan de l’opération “Mobikissi” avant de rappeler à l’ordre certains agents de police manifestant des comportements déviants à l’encontre des populations.

Le siège de la mairie de Brazzaville a accueilli une réunion présidée par le directeur général national de la Police et superviseur de l’opération “Mobikissi” le général Jean-François Ndenguet.

Il s’est agi de faire le bilan à mi-parcours de l’opération “Mobikissi”, une opération mise en place dans le cadre de l’État d’urgence sanitaire qu’avait décrété le président de la République Denis Sassou Nguesso.

Cette opération vise à sécuriser les personnes et les biens en cette période de crise sanitaire et à faire respecter les dispositions édictées dans le cadre de la riposte à la pandémie de Covid-19.

Jean François Ndenguet a salué l’engagement de ses troupes pour le travail effectué sur le terrain au cours de cette période de crise, et a appelé la population à faire preuve de complicité avec les forces de l’ordre afin de dresser des barrières contre tout comportement déviant.

Parlant de déviance, le général de police a noté des bavures et des dérapages commis par certains agents de police lors des interventions visant à faire respecter les mesures barrières et de distanciation sociale.

Jean François Ndenguet a dénoncé les excès et les extorsions constatées au cours des opérations, il a vivement condamné ces pratiques, et a promis des sanctions à l’encontre des agents véreux. « Les agents indélicats qui ternissent la réputation d’honneur de la force publique seront sévèrement châtiés » a-t-il assuré.

Les agents du maintien de l’ordre ont fait l’objet de plusieurs plaintes, notamment dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire. Une invitation au discernement pour ne pas appliquer la loi de façon « abusive et aveugle » leur a été faite au cour de cette rencontre.

Articles Populaires