mercredi, janvier 27, 2021
Accueil Société Le Covid-19 est “moins virulent mais plus contagieux” selon les experts congolais

Le Covid-19 est “moins virulent mais plus contagieux” selon les experts congolais

-

Selon les scientifiques congolais, plusieurs facteurs expliquent le nombre spectaculaire de cas de guérison constatés en République du Congo au cours de ces dernier jours. Parmi ces raisons le fait que le virus serait moins “virulent” expliquent les experts.   

La commissions technique de riposte au coronavirus Covid-19 a édifié le comité santé, affaires sociales, famille, et genres de l’assemblée nationale sur l’évolution de la situation épidémiologique du Covid-19 au Congo.

Les présidents de ladite commission techniques ont échangé avec les parlementaires au cours d’une réunion de travail visant à édifier les représentants du peuple, sur l’évolution de la pandémie dans notre pays.

Les derniers rapports présentés par les experts de la santé, montrent que seuls 367 patients restent actifs sur l’ensemble du territoire national. Une évolution spectaculaire de la situation épidémiologique (plus de 4000 guérisons)  à laquelle des explications ont été apportées par les membres de la commission technique de riposte. 

Le virus qui a circulé en chine, qui est passé en Europe, pour atterrir en Afrique. Même s’ils sont de même séquence ils sont différents ce qui fait que le virus aujourd’hui est moins virulent mais plus contagieux.” a affirmé le docteur Mokodzi-Mobe membre du comité technique de la riposte à la Covid-19.

Une hypothèse soutenue par trois études internationale publiées en juin et juillet derniers qui affirment que le Covid-19 aurait muté vers une forme moins virulente. Une mutation qui selon les études aurait débuté fin février et  accentué en fin mars. Ce qui pourrait expliquer le relatif faible impact de la maladie dans le pays et sur le continent

Quoi qu’il en soit la commission technique de riposte au coronavirus Covid-19 reste sur ses gardes et appelle à la prudence, elle a dans ce sens présenté à l’assemblée nationale un argumentaire sur l’intérêt du maintien du port du masque.

En vue d’accompagner les efforts fournis par la commission, Pascal Leyinda président du comité santé affaires sociales de l’assemblé nationale a pris l’engagement de faire un plaidoyer au nom de l’assemblée nationale auprès des autorités compétentes, afin que les fonds alloués à la commission technique soient perçus en totalité pour une réalisation de son plan d’action plus efficiente.

Articles Populaires