dimanche, août 1, 2021
AccueilEconomieLe Congo vers la conclusion de la première revue de l'accord avec le...

Le Congo vers la conclusion de la première revue de l’accord avec le FMI

-

Les services du Fonds Monétaire International (FMI) en mission de travail au Congo pour revoir le programme appuyé par la Facilité élargie de crédit(FEC) ont publié une déclaration relative à la première partie de l’accord de Facilité élargie de crédit.

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par Pritha Mitra, économiste au FMI, a tenu des discussions de façon virtuelle avec les autorités congolaises du 18 au 25 février 2021. Des consultations, au titre de la première revue du programme du gouvernement appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC), ont été menées au cours de cette période.

Constatant les progrès effectués par le gouvernement congolais sur la politique économique et financière, les membres du services du FMI en mission au Congo ont noté dans leur rapport que ces évolutions pourraient permettre au Congo de conclure la première phase de l’accord de la facilité élargie de crédit.

 À la fin de juin 2019, le gouvernement avec l’appui de la FEC a respecté 3 des 5 critères requis par le FMI qui concernaient essentiellement les critères de performances quantitatifs dudit programme. Ce qui n’a pu être le cas en ce qui concerne le financement net de l’administration centrale et la non accumulation de nouveaux arriérés sur la dette extérieure garantie par l’Etat.

Le gouvernement congolais a effectué des avancées majeures dans les accords de restructurations de la dette avec les créanciers extérieurs, même si la mission du FMI déplore une implémentation tardive des repères structurels essentiels à l’amélioration de la gouvernance et la transparence.

L’amélioration des revenus pétroliers en 2021 devrait permettre au Congo de baisser sa dette publique à 87% du PIB de cette année. Notons que cette dette a atteint en 2020 100% du PIB du pays. 

Toutefois, le déficit primaire du pays augmentera de 18% suite à l’augmentation des dépenses sociales et en capital pour atténuer l’impact de la pandémie et pour poser les bases de la reprise économique.

« Les autorités congolaises et l’équipe du FMI ont réalisé des avancées significatives dans les discussions en matières des politiques et des réformes nécessaires pour parvenir à la considération de la première revue du programme appuyé par la FEC. Les discussions se poursuivront pendant les prochaines semaines » a conclu Pritha Mitra.

Notons que la mission a échangé avec le Ministre Délégué auprès du Ministre de Finance et du Budget, M. Ludovic Ngatse, ainsi que d’autres hauts responsables de l’administration. Elle a   également discuté avec les représentants de la société civile, du secteur privé et de la communauté des bailleurs de fonds. 

Articles Populaires