AccueilEconomieLe Congo va investir 7 milliards F CFA dans plusieurs secteurs d'activité

Le Congo va investir 7 milliards F CFA dans plusieurs secteurs d’activité

-

La loi de finances rectificative 2022 prévoit plusieurs investissements dont une enveloppe de 7 milliards de francs CFA au profit de divers secteurs d’activité tels que dans les infrastructures sportives, le tourisme et l’énergie. 

Initialement fixé à 1925 milliards FCFA, le budget de l’État exercice 2022 a été revu à la hausse, il passe à 2825 milliards, soit une augmentation de 46%.  

Le projet de loi de finances rectificative 2022 adopté par le parlement le mois dernier permet au gouvernement de bénéficier de nouveaux crédits en complément de ce qui était déjà prévu dans la loi de finances initiale pour certains secteurs en dehors des dépenses liées aux subventions, indique le ministère des Finances. 

Il est prévu un décaissement d’un montant global de 7 milliards, soit un milliard de F CFA pour la rénovation du stade Alphonse Massamba-Débat ; une enveloppe d’un milliard de F CFA pour études et exécution du projet touristique de La Baie de Loango.  

♦Lire aussi : Le budget de l’Etat exercice 2022 revu à la hausse

A cela s’ajoutent le décaissement d’une somme d’un milliard pour la rénovation des musées ; 500 millions de FCFA pour l’élaboration des plans locaux de développement et la vulgarisation du Plan national de développement.  

Aussi, 500 millions de F CFA serviront pour l’électrification de la ville de Pointe-Noire ; 2,5 milliards de F CFA pour les voiries et l’assainissement de la ville de la capitale économique ainsi que pour des travaux sur la route Djambala – Ngouloukila ; enfin 500 millions pour l’étude de la création d’une usine d’engrais.

Outre cela, les orientations générales de loi de finances rectificative requièrent un assainissement budgétaire progressif tout en augmentant les dépenses d’aide sociale, de santé, d’éducation et d’infrastructures.

Parmi ces nouvelles dispositions, elle prévoit notamment le financement d’un Plan de résilience pour un montant total de 23 milliards 479 millions de F CFA pour lutter contre la crise alimentaire. 

Articles Populaires